La Soirée Artis : un vent de fraîcheur

On vous parle de la soirée Artis

Dimanche, le 13 mai, avait lieu le rendez-vous annuel de toutes les vedettes de la télé québécoise : le gala Artis. Jennifer a eu la chance de gagner des billets pour assister au tapis rouge grâce à Public Cible et c’est avec grand bonheur qu’elle m’a invitée. Armée de mon appareil photo et de nos plus beaux looks, on a profité de cette soirée comme si nous étions nous-mêmes des stars! Nous n’avions pas le choix, même si nous n’étions pas sur place en tant que média, de vous faire un retour sur notre expérience à cet événement magique où le public récompense ses artistes préférés.

Avec Maripier Morin et Jean-Philippe Dion à la barre de l’animation du gala, ce fût un réel vent de fraîcheur.

En entrevue avant le gala, Maripier Morin a mentionné « Après l’année de m… qu’on a eue, ont veut faire une soirée où on se prend dans nos bras et on se dit qu’on s’aime. Parce que c’est de ça qu’on a besoin. On n’a pas besoin de claque sur la gueule.»1. Eh bien c’est, selon moi, mission accomplie! Des discours poignants, des femmes fortes et beaucoup d’émotions, ce fût un gala inoubliable!

Tous les regards sont en ce moment sur Ludivine Reding et Magalie Lépine-Blondeau, les deux grandes gagnantes de cette soirée imprévisible qui nous a servi plusieurs belles surprises.

Les performances

Ariane Moffat, Patrice Michaud, Yama Laurent (gagnante de La Voix 2018)Marie-Éve Janvier et Alex Nevsky. Une soirée où les femmes étaient principalement à l’honneur, un clin d’oeil sur les événements #metoo et les événements médiatiques des huit derniers mois. Pour annoncer les gagnants dans la catégorie Interprétation féminine et masculine de téléséries dramatiques saisonnières on a pu vivre un moment intense avec la belle Charlotte Cardin et Loud qui ont interprété leurs succès respectifs California et Toutes les femmes savent danser. Pour présenter la personnalité féminine de l’année, c’est avec énormément d’émotions et de talent qu’Ariane Moffat a interprété, au piano, la chanson What About Us de la populaire chanteuse Pink. Une performance qui souligne à la perfection l’égalité des sexes.

Le point de vue de Karine

Mon moment favori du gala fût le moment où Ludivine a remporté son prix et, plus particulièrement, son discours de remerciements. Ce n’était pas Fanny qui parlait, mais bien une grande femme qu’est cette actrice. De plus, je m’attendais à ce que l’animation soit exemplaire, et ce fût même au-delà de mes attentes. Maripier et Jean-Philippe ont une complicité qui brille et qui a fait de ce gala un vrai bijou. Pour ce qui était de l’ambiance générale, c’était un privilège de partager la frénésie qui habitait le théâtre Denise-Pelletier avec toutes les vedettes présentes. Je n’ai pas de mots pour exprimer les émotions qui me traversaient l’esprit durant la soirée, c’était presque magique! Je ne suis pas groupie dans la vie, mais c’était une soirée que je n’oublierai jamais. Je suis fière de notre télévision et de nos talents québécois. Disons-le : on est vraiment hot! Je suis également très heureuse d’avoir pu assister à un vent de nouveauté, des nouveaux nominés, ainsi que de nouveaux gagnants, voir de nouveaux visages. Le tout me rend fière de la belle relève qui prend place dans notre télévision. C’est difficile de m’arrêter d’écrire, puisque tout était parfait! Autant le numéro d’ouverture, que les nombreux discours concernant les multiples tourments de l’actualité qui ont bouleversé le Québec tout en entier, le tout a été amené avec une belle délicatesse et ça fait du bien, dans un gala, de prendre le temps de souligner les différents enjeux de notre société, mais également de mettre de l’avant la solidarité magnifique qu’on a pu vivre durant les derniers mois. Je n’ai plus qu’une chose à dire : bravo pour ce gala, c’était rafraîchissant et, selon moi, il marquera l’histoire du Québec!

Le point de vue de Jennifer

J’ai adoré le tapis rouge, puisque la fan de mode que je suis était comblée de voir les magnifiques robes et la proximité des artistes avec le public. Une fois à l’intérieur, j’ai été conquise par le numéro d’ouverture qui envoyait une grosse dose d’amour à nos vedettes, mais aussi au public. Des chansons bien choisies, des ballons et des confettis, tout pour mettre une ambiance de fête et donner le ton à la soirée. Mon coup de coeur va aux discours de Magalie Lépine-Blondeau, de Charles Lafortune et de Ludivine Redding. J’ai adoré leurs messages engagés et leur spontanéité. J’ai aussi accompli ma mission avec brio, qui était d’obtenir un selfie avec Hubert et Fanny ou, plus précisément, Thomas Beaudoin et Mylène St-Sauveur. Une soirée magique dont je garderai un magnifique souvenir.

 

Les gagnants de la soirée

Vous voulez savoir qui sont les gagnants de la soirée? Rendez-vous sur le site de la Soirée Artis ICI. 

Et vous? Quel a été votre plus beau moment de ce gala?

1. Via l’article ‘’La Femme mis de l’avant au gala Artis’’ par Marc-André Lemieux, publié le 9 mai 2018 | Journal de Montréal

karine signature 

ariane reviseure

Les Gémeaux: du talent et du glamour

Dimanche soir avait lieu le gala des Prix Gémeaux, gala qui récompense les artisans de notre télévision québécoise. Pour la 31e édition, ce gala a été animé par Éric Salvail et Jean-Philippe Wauthier qui ont fait un travail exceptionnel. Leurs textes étaient remplis d’humour et ne manquaient aucune occasion de pousser une craque. J’ai eu peur, à quelques reprises, de vivre un malaise, mais tout semble avoir été bien dosé. On peut dire qu’ils ont littéralement bien réussi leur bien-cuit.
Crédit: Page Facebook des Gémeaux

Dimanche soir avait lieu le gala des Prix Gémeaux, gala qui récompense les artisans de notre télévision québécoise. Pour la 31e édition, ce gala a été animé par Éric Salvail et Jean-Philippe Wauthier qui ont fait un travail exceptionnel. Leurs textes étaient remplis d’humour et ne manquaient aucune occasion de pousser une craque. J’ai eu peur, à quelques reprises, de vivre un malaise, mais tout semble avoir été bien dosé. On peut dire qu’ils ont littéralement bien réussi leur bien-cuit.

‘’Julie Snyder est avec nous, en tous cas, c’est ce que nous a dit notre informateur secret.’’

‘’Je ne suis pas Mike Ward, j’ai pas 42 000 piasses pour rire d’un enfant qui chante mal’’.

‘’La série Ruptures. C’est Marilou Wolfe qui a réalisé cette excellente série, bon, malheureusement pour elle, le titre a été un peu prémonitoire.’’

‘’Parles-en au vieux monsieur essoufflé qui remplace Normand Brathwaite à Piment fort’’.

Bref. Les deux animateurs ont vraiment réussi à mettre la barre haute ; il n’y avait aucune longueur, aucun temps mort. Pour moi, c’était un des meilleurs galas que j’ai pu regarder à la télévision. J’ai même regardé le numéro d’ouverture 3 fois après le gala! C’était un duo parfait.

Dimanche soir avait lieu le gala des Prix Gémeaux, gala qui récompense les artisans de notre télévision québécoise. Pour la 31e édition, ce gala a été animé par Éric Salvail et Jean-Philippe Wauthier qui ont fait un travail exceptionnel. Leurs textes étaient remplis d’humour et ne manquaient aucune occasion de pousser une craque. J’ai eu peur, à quelques reprises, de vivre un malaise, mais tout semble avoir été bien dosé. On peut dire qu’ils ont littéralement bien réussi leur bien-cuit.
Crédit photo: Page Facebook des Gémeaux

J’ai quand même eu un pincement au cœur de ne pas avoir pu être sur le tapis rouge et photographier nos artistes québécois avant le gala, mais j’ai ressenti toute la magie de mon salon.

Juste avant le gala, on a eu la chance de voir l’avant-gala avec Claudine Prévost et Herby Moreau qui se sont entretenus avec les artistes. On a pu voir les magnifiques tenues de nos vedettes préférées. Ce que j’ai remarqué cette année, c’est que c’est fini les grosses robes de princesse, j’ai adoré voir la diversité dans les tenues des artistes; plusieurs ont osé et le résultat était absolument magnifique.

Mes coups de cœurs?
Sarah-Jeanne Labrosse
Marilou Wolfe
Vanessa Pilon
Maripier Morin
Valérie Chevalier
Mylène Saint-Sauveur
Magalie Lépine-Blondeau
Mélissa Désormeaux-Poulin
Ève Landry

Pour voir les photos des magnifiques tenues, je vous invite à aller vous promener sur les réseaux sociaux des artistes ou sur les pages des différents médias qui ont eu la chance de les photographier.

Le premier prix de la soirée a été remis par nulle autre que la première Dame du Canada, eh oui! c’est la femme de Justin Trudeau, Mme Sophie Grégoire, qui a eu l’honneur de remettre le prix de la meilleure actrice pour une série dramatique. C’est la magnifique Laurence Leboeuf qui a remporté ce prix pour son rôle dans Marche à l’ombre.

Pour vrai, c’était si difficile de déterminer qui allait remporter les prix dans la majorité des catégories; on ne peut passer sous silence l’immense talent au Québec. C’était des artisans qui méritaient tous un prix pour leur travail exceptionnel dans notre télévision québécoise. Les émissions qui ont fait partie des grands gagnants hier soir: Unité 9, Les pays d’en haut et Les beaux malaises qui ont tous été récompensés à plusieurs reprises lors de cette grande journée où les artisans de la télévision étaient à l’honneur. J’ai trouvé ça super que les animateurs soulignent les prix qui ont été remportés dans l’après-midi, des prix qui méritent amplement leur place dans ce fabuleux gala.

Dimanche soir avait lieu le gala des Prix Gémeaux, gala qui récompense les artisans de notre télévision québécoise. Pour la 31e édition, ce gala a été animé par Éric Salvail et Jean-Philippe Wauthier qui ont fait un travail exceptionnel. Leurs textes étaient remplis d’humour et ne manquaient aucune occasion de pousser une craque. J’ai eu peur, à quelques reprises, de vivre un malaise, mais tout semble avoir été bien dosé. On peut dire qu’ils ont littéralement bien réussi leur bien-cuit.
Crédit photo: Page Facebook des Gémeaux

Les réseaux sociaux étaient en feu! J’ai vraiment eu du plaisir sur Twitter, parce que les commentaires étaient unanimes sur le gala et les mots d’amour que j’ai pu lire à l’endroit de nos artistes québécois étaient très touchants. Ce qui a le plus marqué sur Twitter était sans aucun doute Josée Boudreault qui est venue présenter un prix. Elle était belle à voir, cette femme si courageuse qui a eu droit à une belle ovation. Il y a eu tellement de beaux moments que c’est difficile de souligner que les meilleurs. Que ce soit le trio de Bulldog Bazar qui présente un prix ou les athlètes féminines olympiques qui reçoivent beaucoup d’amour, c’était un gala rempli d’émotion qu’on a eu la chance de regarder.

Le numéro de variété qui mettait à l’honneur les émissions musicales m’a fait frissonner. Annie Villeneuve, de la première mouture de Star Académie, était magnifique. C’était fou de réaliser à quel point les années passent vite, déjà plus de 10 ans. C’était un beau numéro qui a terminé avec un clin d’œil à Pierre Lalonde, ce grand homme nous ayant quittés en 2016.

Bravo à tous les gagnants de la soirée, ainsi qu’aux deux animateurs de la soirée, Éric Salvail et Jean-Philippe Wauthier, le 31e gala des Prix Gémeaux était exceptionnel et on en reparlera certainement toute la semaine.

Je pourrais continuer de vous en parler encore durant plusieurs lignes, mais les internets sont remplis d’articles que je vous invite d’ailleurs à aller lire. Sur ce, on se rejase au prochain gala québécois!

Pour connaître tous les gagnants, c’est ICI.

Pour revoir les meilleurs moments du gala, c’est ICI.

Crédit photo couverture: Page Facebook des Gémeaux

Karine signatureverifie-ariane-etampe

La magie du tapis rouge

Un tapis rouge, c’est glamour. Un tapis rouge, c’est un accomplissement. Un tapis rouge, c’est excitant. Un tapis rouge, c’est un monde à part. Un tapis rouge, c’est magique!

Un tapis rouge, c’est glamour. Un tapis rouge, c’est un accomplissement. Un tapis rouge, c’est excitant. Un tapis rouge, c’est un monde à part. Un tapis rouge, c’est magique!

Avec les Galas qu’on a la chance d’avoir au Québec, j’ai eu envie de vous exprimer la magie qui plane, à mes yeux, sur un tapis rouge, parce que qui dit gala, dit tapis rouge. Avec des artistes et des photographes. J’adore cet univers que j’ai découvert il y a environ deux ans grâce à la photographie. Il n’y a rien de plus excitant que d’avoir les deux pieds sur un tapis rouge et de vivre la frénésie de l’avant-gala ou autre. Voir défiler les artistes dans des tenues magnifiques et prendre la pose pour les photographes, c’est unique comme atmosphère et comme expérience.

Un tapis rouge, c’est glamour. Un tapis rouge, c’est un accomplissement. Un tapis rouge, c’est excitant. Un tapis rouge, c’est un monde à part. Un tapis rouge, c’est magique!

Ce que j’aime au Québec, c’est le fait que nos tapis rouges sont accessibles et vraiment faits pour notre public. C’est quand même lui qui fait en sorte que notre showbizz fonctionne bien, et sans public, rien n’existe! On a la chance d’avoir des galas vraiment extraordinaires comme le Gala Artis, le Gala des Prix Gémeaux, le Gala de l’ADISQ et les Oliviers. Quatre galas pour 4 sphères culturelles de notre beau Québec.

Les évènements comme les galas sont annoncés sur le web; tous les fans peuvent s’y rendre et tenter sa chance d’obtenir un selfie avec une de ses idoles. Il y a cet aspect oui, mais aujourd’hui un média c’est quoi? Un média, c’est un magazine, un site internet, une institution, un blogue ou même une personne qui fait ses preuves et réussit à obtenir l’accès pour couvrir de petits évènements à de gros galas. Le showbizz est accessible dans toutes les sphères de la culture, même un blogue peut devenir tellement populaire qu’il reçoit de la notoriété. Tout cet univers fait en sorte qu’un tapis rouge est encore plus impressionnant. D’un côté le public, de l’autre les médias et entre les deux? Nos artistes généreux et si attentifs au public.

Un tapis rouge, c’est glamour. Un tapis rouge, c’est un accomplissement. Un tapis rouge, c’est excitant. Un tapis rouge, c’est un monde à part. Un tapis rouge, c’est magique!

Ce que j’aime, c’est l’ensemble en entier. Tout commence par les nominations. Par la suite, vient le jour de l’évènement où les réseaux sociaux sont absolument envahis de photos de tenues, de coiffures et de maquillages. Je capote à chaque fois et ne peux m’empêcher de regarder mon Instagram à toutes les 10 minutes. Et là, c’est le moment du tapis rouge. Qui dit gala, dit émission spéciale tapis rouge et c’est mon bout préféré. On voit la fébrilité des artistes et toute la magie du look. Quand on est SUR le tapis, eh bien! la magie est multipliée par mille. Ensuite, vient le moment du gala, là où les gagnants sont annoncés, où ils font leurs remerciements et où certaines prestations deviennent inoubliables. Pour terminer, il y a l’après-gala, c’est le moment durant lequel les artistes publient toutes leurs photos de leurs moments favoris ou bien des selfies avec d’autres artistes. Nos réseaux sociaux débordent pendant des jours et moi, j’adore!

Il n’y a cependant pas uniquement les tapis rouges de gala qui sont très glamour et magiques. Les premières de films, de spectacles, lancements d’albums, de livres et j’en passe. Le showbizz est partout et si près de nous. Pour une fille qui est passionnée par ce bel univers, je me sens vraiment choyée et je vous conseille de rester à l’affût des événements à venir, l’automne est rempli de beaux événements où il est facile de croiser nos artistes favoris juste le temps de leur dire: j’aime ce que tu fais et merci de le faire!

 

Karine signatureverifie-ariane-etampe