Folie critique·Folie culturelle & artistique·Folie du showbizz·Folie locale·Jenny Ouellette-Levesque·Tous les articles

Mon expérience au spectacle de clôture du festival d’humour Dr.Mobilo Aquafest

J’ai bien apprécié cette soirée de manière générale. Je ne dis pas non pour retourner voir un spectacle lors de la prochaine édition en 2019. Par contre, je vais arriver plus tôt et même m’arranger pour avoir les billets avec moi, question d’avoir une meilleure place dans la salle.

Ariane Martineau·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Folie du showbizz·Folie locale·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Attention : ces humoristes pourraient vous faire pleurer de rire!

Le 18 avril dernier, nous avons assisté à la 2e sortie publique des étudiants qui terminent leur première année au programme de Création humoristique de l’École nationale de l’humour. C’est à la Maison de la Culture Mercier, dans l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve que nous avons pu découvrir de nouveaux talents et où nous avons pu rire aux éclats.

Ariane Martineau·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Folie du showbizz·Folie locale·Tous les articles

Se faire des abdos grâce à Katherine Levac et son show d’humour Velours

Quand j’ai appris que Katherine Levac allait donner son premier spectacle d’humour, je me pouvais déjà pu! Imaginez quand j’ai vu son vidéo annonçant le titre VELOURS, avec full chats. (J’aime pas les chats, voyons.) Elle a choisi le nom Velours, parce que ça lui fait toujours un petit velours quand les gens la reconnaissent, parce qu’elle est une main de fer dans un gant de velours, pis parce qu’elle n’a pas de tragédie.

Folie du showbizz·Folie intime·Jenny Ouellette-Levesque·Tous les articles

Un spectacle d’humour, Famille et amis(es) pour mes 30 ans !

Personnellement, je sais que son humour a quelque chose de très réconfortant et de familier. Il a une manière de présenter ces blagues comme si tout était réel et réfléchi. Je pourrais facilement parler de cette humoriste pendant plusieurs heures, cependant mon but n’est pas d’expliquer en long et en large les raisons pour lesquelles que je l’adore.

Ariane Martineau·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Folie geek·Folie locale·Tous les articles

Jokes de papa : Gaboom Films

Jeudi passé, Dominique et moi sommes allées au Randolph pour le lancement de leur tout premier jeu : Jokes de Papa! Rien de moins! On y retrouve plus de 1000 jokes (beaucoup de jeux de mots) et on a pu tester le jeu sur place, en bonne compagnie. Je le conseille pour le temps des Fêtes, sans hésitation! (J’ai ma copie signée. Soyez jaloux.ses!)

Dominique Babin·Folie culturelle & artistique·Folie intime

Si j’étais à Occupation Double…

Lorsque les auditions pour Occupation Double ont été annoncés cette année, mon amie et moi étions célibataires et je lui avais dit que nous devrions nous essayer, juste pour le fun. J’imaginais déjà l’émission sans grand suspense avec nous deux, étant introverties et pas trop sociables, préférant passer nos journées à lire et écrire plutôt que d’aller voir les gars ou mémérer sur qui voulait frencher qui. Ça aurait été plate pour les spectateurs, mais ça aurait été plus réaliste.

Dominique Babin·Folie intime

Cher dude, je veux plus que juste tes dickpics

Je t’écris parce que ces temps-ci, on passe beaucoup de temps sur snapchat, à se désirer quand on n’est pas trop lazy. Souvent, pour sauver du gaz, notre relation en reste à quelques photos tard le soir afin de nous donner le matériel nécessaire pour faire la job tuseul. Je remarque alors que lorsque ce n’est pas ton visage que tu me montres, l’image qui jailli sur mon écran se situe bien en-dessous de la ceinture; tu me montres ton pénis.

Dominique Babin·Folie intime

Cher dude qui m’a unfriend

Je constate également que cela veut dire que tu fais partie de ces gens qui utilisent le terme «friendzone» comme s’il s’agissait du Voldemort des communs mortels, celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Je comprends donc que ton intérêt envers moi ne pouvait que se développer devant un café, les yeux en cœur et avec mon pied qui se frotte lascivement sur ton mollet.

Folie du showbizz·Karine Caron-Benoit

Serge-Yvan Bourque : vivre en humour

Serge-Yvan Bourque est originaire de Rimouski. En 2008, il arrive à Montréal et fait l’École nationale de l’Humour. C’est en 2012 qu’il obtient son diplôme. C’est pour lui un rêve d’enfance que de devenir humoriste. Il écoutait Juste pour rire et il était complètement fasciné. À 13 ans, il a commencé des cours de théâtre et à 17 ans, il a eu la chance d’animer le spectacle de fin d’année. Il a découvert l’amour de la scène. Et il n’avait plus de doute que c’est ce qu’il voulait faire de sa vie et il est fier de pouvoir vivre de son art.