Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Cadeaux pour les bas de Noël 

Je suis une personne qui aime les traditions. Pour moi, les bas de Noël en font partie. Je ne peux uniquement mettre des cadeaux sous le sapin : impossible. J’aime que chacun ait son bas de Noël et je les remplis de tout plein de choses. Mais j’avoue que quelques fois, à part des confiseries, c’est difficile de savoir quoi mettre dans les bas.

Ariane Martineau·Folie bien-être·Folie culturelle & artistique·Folie locale·Folie mode & beauté·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Cheveux de pouliche et coupes tendances

Le Villeray artistes coiffeurs, c’est premièrement Simon, un passionné de son métier. Il a ouvert, en juillet 2016, son tout premier salon situé dans le quartier Villeray. Les 3 chaises disponibles sont prises par une coiffeuse et un coiffeur, ainsi que lui-même et ils forment ensemble un trio talentueux. Simon a mis sur pied un salon à son goût et s’est associé à des compagnies de produits capillaires en qui il croit. René Furterer en fait partie et il tient la majorité de ces produits en salon.

Folie gastronomique·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Flamingo : croustillant et gourmand 

L’équipe de Folie Urbaine a eu la chance de recevoir deux boîtes de Flamingo d’Olymel. Eh oui, la compagnie a sorti une nouvelle sorte qu’on a pu goûter. Il s’agit de poulet  »Style Poulet Frit » désossé et croustillant accompagné d’une sauce gourmande miel et moutarde. Olymel, c’est 60 ans de produits pour toute la famille disponibles dans toutes les épiceries.

Folie locale·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Les compagnies québécoises que j’aime beaucoup!

J’aime tellement ce qui est fait au Québec, on a la chance d’avoir plusieurs compagnies qui offrent une multitude de choses. J’aime beaucoup fouiner sur Etsy pour rechercher ce que j’ai envie de m’acheter. Par exemple, du savon, des illustrations, des tasses, des autocollants, etc. J’ai donc eu envie, juste avant les fêtes, de vous partager des compagnies québécoises que j’aime beaucoup. Vous trouverez peut-être le cadeau parfait parmi mes suggestions !

Ariane Martineau·Folie gastronomique·Folie locale·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Andrea Jourdan : caviar et chocolat

Le 9 novembre dernier, Ariane et moi avons eu l’immense chance d’assister à l’événement  »Dégustation des Fêtes » à la boutique Andrea Jourdan du Marché Jean-Talon. Comme chaque fois que nous allons à un de ses événements, on a passé une superbe soirée! L’ambiance était super, les bouchées délicieuses, le décor et les invités ; tout était beau, bon et intéressant. Andrea Jourdan, comme à son habitude, nous a accueillies à bras ouverts et est venue discuter des nouveaux produits avec nous. Il s’agit, entre autres, des ensembles de chocolats accord-vin (un pour les vins rouges et un autre pour les vins blancs).

Folie intime·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

J’en ai parlé, je n’oublierai jamais, mais je me suis pardonnée

Est-ce que j’ai des séquelles ? Oui. Certaines blessures sont parties grâce à la thérapie, certaines autres partiront un jour, j’ai espoir. Mais une grande part fera partie de moi toute ma vie. Je n’oublierai jamais et c’est cela qui est difficile à accepter. J’ai des séquelles qui me suivront pour toujours, mais au lieu de les ignorer comme j’ai fait pendant plus de 10 ans, je les apprivoise et j’essaie de comprendre.

Folie gastronomique·Folie locale·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

1642 : un petit nouveau à l’horizon

C’est avec bonheur que nous avons reçu un courriel de la part de 1642 sodas annonçant la venue d’une nouvelle saveur: 1642 Orange! YAY. Je suis trop contente. La boisson n’est pas encore disponible, la compagnie est présentement en socio financement et ils ont déjà atteint 40% de leur objectif. Voici un peu plus de détails via leur communiqué de presse:

Folie culturelle & artistique·Folie du showbizz·Folie intime·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Mon hommage à Patrick Bourgeois

Je ne te connaissais pas personnellement, mais j’ai passé ma vie à écouter ta musique, à te suivre dans les magazines et par la suite sur les réseaux sociaux. J’étais parmi la foule chaque fois que vous faisiez un show extérieur. Je chantais à tue-tête et rêvais de ce show durant plusieurs jours. J’ai eu la chance de discuter avec toi 3 fois, pouvoir vivre un moment unique et inoubliable avec l’homme qui m’a fait rêver d’amour et de romantisme.

Folie intime·Karine Caron-Benoit

Je ne l’ai jamais dénoncé, jamais pardonné et jamais oublié

Pourquoi je ne l’ai jamais dénoncé? J’ai cru que c’était ma faute. J’ai eu peur que ma famille souffre. J’ai eu peur qu’on ne m’aime plus. J’ai eu peur de devoir en parler. J’ai cru l’avoir pardonné un jour. En fait, c’est à moi que j’ai pardonné. Pour lui, eux, le pardon n’est aucunement envisageable. Je n’ai oublié aucun détail, aucun coup, aucun cri, aucune douleur, aucune blessure. Je vis avec ce souvenir qui fait mal à chaque fois.

Folie intime·Karine Caron-Benoit

Pas de métro pour moi ! 

Quand je suis assise, ce n’est pas mieux. T’as les fesses d’inconnus au niveau du visage. Rien de très rassurant quand tu as déjà mal au cœur puisque tu as le mal des transports. Quand le wagon est vide, j’arrive à bien me sentir, lire mon livre et oublier que je suis sous terre, sans contrôle de rien, mais tu ne sais jamais si tu vas tomber sur un métro plein, à moitié plein ou complètement vide ! En plus de tout ça, si tu ne tombes pas sur un wagon Azur, tu es coincé dans une boîte où il n’y a pas d’air, où tu as chaud et dégoulines de sueur. Pas super confortable.