Dominique Babin·Folie bien-être·Folie locale·Folie masculine·Folie mode & beauté·Tous les articles

O Barbu, entretenir les traditions

Depuis quelques années, j’ai l’impression que la mode des barbershops et son utilisation ont augmentées. Facile à comprendre, avec les nouvelles modes et les magazines qui nous garnissent la tête avec des images d’homme barbus, nous avons eu le style ‘’lumberjack’’, le ‘’man bun’’ et j’en passe. Moi-même, je dois avouer que je préfère les… Lire la suite O Barbu, entretenir les traditions

Charline Ibarra·Folie intime·Tous les articles

Ma jeunesse à Montréal Partie 1 – les années 80

À l’heure de la récréation, je cours vers l’immense arbre qui se trouve dans le fond, près de la clôture. J’aime bien sentir ses écorces sous mes paumes. Je marche sur ses grosses racines et tourne autour de lui, en chantant des comptines. Il me fait du bien. Je ressens sa vieille âme, son vécu, je communique avec le seul bout de nature qui existe dans notre cour d’école.

Folie critique·Folie gastronomique·Folie locale·Jennifer Martin·Tous les articles

Folie Urbaine a testé le nouveau menu du Gras Dur

Étant toutes des amatrices de bonne bouffe et de soirées entre amies, nous étions très emballées lorsqu’Annie et Stefan, les propriétaires du maintenant réputé restaurant Le Gras Dur, nous ont conviées à venir tester leur nouveau menu ainsi que leurs classiques. C’est un privilège immense que de pouvoir en apprendre plus sur leurs valeurs, les secrets de leurs recettes, leur personnalité et surtout sur les différentes saveurs que l’on retrouve au menu.

#foliemtl·Articles mensuels·Dominique Babin·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Folie locale·Folie mode & beauté·Tous les articles

#foliemtl de mars

Chaque mois, nous regroupons des photos tagguées #foliemtl sur Instagram afin de les réunir dans un article. N’hésitez-pas à y participer!
Nous sommes pas mal toutes amatrices de thé par ici, et en cet hiver un peu tannant, le seul point positif est bien les thés à saveurs inspirés de la température!

Dominique Babin·Folie culturelle & artistique

Les soirées inachevées – Deuxième édition

En juillet de l’an passé, j’ai réuni quelques amies auteures afin d’organiser une soirée de lecture de textes. À ce moment-là, je recherchais depuis quelques temps des soirées du genre, où observer des personnes plus braves que moi lire à voix haute ce qu’elles écrivent tout bas. Dans l’optique, peut-être un jour, de monter moi-même sur scène et faire pareil. Malheureusement, les soirées du genre sont plutôt rares ou du moins, je ne suis pas très au courant d’où elles se tiennent. À ce moment-là, j’ai décidé que si ce que je voulais n’existait pas déjà, je n’avais qu’à le créer.

Dominique Babin·Folie culturelle & artistique·Folie locale

#foliemtl de juin

Depuis quelques temps, nous sommes rentrées dans la vague des blogues et nous avons créé notre hashtag personnalisé sur Instagram afin que les gens puissent identifier leurs photos favorites. Nous aimons pouvoir observer votre train-train quotidien, que ce soit vos looks, vos restos/bars préférés ou tout simplement un moment que vous avez décidé de capturer. Nous vous invitons donc à utiliser le #foliemtl pour vos meilleures photos, que nous regrouperons par la suite ici.

Folie culturelle & artistique·Folie locale·Karine Caron-Benoit

La Montréalaise

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Montréal: 375 ans. C’est l’anniversaire de ma ville, celle où je suis née et où j’ai grandi. La ville où j’y aurai bientôt passé 30 ans de mon existence et où j’ai découvert et vécu tellement de choses. Dans mon entourage, je suis une des seules à être originaire de Montréal, la vraie Montréalaise comme on me dit souvent.

Folie locale·Jennifer Martin

Le Jardin de Mathilde

Folie Urbaine peut se vanter d’aimer vous faire découvrir ses coups de cœur et ses découvertes. C’est même l’essence principale du blogue. C’est donc pour cette raison que je vous parle aujourd’hui du fleuriste Le Jardin de Mathilde, puisque j’ai eu un véritable coup de cœur pour l’endroit, pour les fleurs qu’on y retrouve et les propriétaires.