Seule au monde

Poème auteure éphémère

Désespérée, rejetée, il y a que le mot amertume qui me décrive. 
Pourquoi ma vie est si tourmentée? 
Pourquoi mes larmes ne cessent de couler?
Pourquoi je souffre autant et personne ne me voit? 
Pourquoi personne ne veut de moi? 

L’Amour, la Tendresse, la Passion et NOUS.

l'amour

Si la Vie était une chanson, l’Amour serait assurément la mélodie, la Tendresse serait les back vocals, la Passion serait le texte et NOUS serions la Voix unie, poignante, qui nous transporte dans des endroits tous plus magnifiques les uns des autres.

L’étoile de mes nuits

Au grand plaisir de voir ton visage souriant dont la bienfaisante sérénité m’est un baume. Ta beauté a toute ma faveur avec ses merveilleuses couleurs porteuses de si grandes bénédictions. Moi, tout indigne d’une neuve amitié bienfaisante dont je perçois à l’horizon l’aube d’un joyeux printemps.   

Beauté sans limites

Beauté infinie de mon trône exilé! Je te porte au creux de mes souvenirs perdus au carrefour de ma destinée. J’inscris ton nom en lettres de diamant sur le drap brodé de verdure, comme sur les nattes de ma solitude.

Femme noire

Sur la peau d’ébène d’un homme enchaîné,

je porte tes empreintes.

Sur les rives mornes de ton passé d’esclave,

je traîne mes souvenirs.                                                                                                                                            

Sur tes seins veloutés en forme de pomme d’api,

je m’endors éperdu.