Folie critique·Folie culturelle & artistique·Jenevieve Brassard·Tous les articles

Un phénomène inexplicable se prépare

Mais cet antiroman d’aventure un peu éclaté et légèrement absurde, je l’ai vraiment aimé ! Avec cette histoire d’une redoutable ironie, je suis sortie de ma zone de confort. Et c’est tant mieux, Laurent ! C’est tant mieux. Nous devrions le faire plus souvent.

Folie critique·Folie culturelle & artistique·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Mes lectures 2017 

En 2017, j’ai découvert de nouveaux auteurs, entre autres grâce aux livres que j’ai reçus pour le blogue, mais également grâce aux réseaux sociaux. Je me suis également déplacée plus souvent dans des librairies. J’ai la chance d’habiter près d’une librairie indépendante qui s’appelle L’Écume Des Jours, située dans le quartier Villeray.

Folie critique·Folie culturelle & artistique

Au 5e, une réalité mise en lumière

Dernièrement, j’ai eu la chance de lire le roman Au 5e, écrit par MP Boisvert. MP Boisvert est directrice générale du Conseil québécois LGBT ainsi que co-fondatrice de Fière la fête! qui célèbre la diversité sexuelle sherbrookoise. Avec ce genre de parcours, on peut s’attendre à un roman inclusif. On nous a approché en nous parlant du sujet comme étant différent et original. Il s’agit d’un appartement où logent quatre personnages, mais on est loin de l’histoire de colocation habituelle puisque ceux-ci sont dans une relation polyamoureuse.

Folie critique·Folie culturelle & artistique·Karine Caron-Benoit

La trilogie La Bête : puissant et addictif

Le personnage, c’est impossible de ne pas s’y attacher. Malgré ses gestes et ses opinions atroces, on apprend à l’aimer et on ne peut arrêter de lire. On veut toujours savoir ce qui va se passer. Ce que j’ai aimé, c’est que j’étais capable de m’imaginer les scènes, autant les lieux que les personnages et c’est quelque chose que j’apprécie grandement lorsque je lis un livre.

Folie culturelle & artistique·Karine Caron-Benoit

Valérie Chevalier : doux, magnifique & inspirant

Je suis un peu en retard je l’avoue. Mais j’ai lu les trois romans de Valérie un à la suite de l’autre et je n’ai rien d’autre à dire que : sublime. Je suis vraiment sous le charme de la plume de cette artiste de talent. On m’avait beaucoup suggéré de lire le roman Tu peux toujours courir, le premier roman de l’auteure, mais je n’étais pas sûre, j’étais un peu tannée des romans du type Chick lit et j’étais dans ma phase « je lis des choses qui me déstabilisent ou du Patrick Sénéchal où y’a du sang pis du gros sexe ».

Folie culturelle & artistique·Folie intime·Karine Caron-Benoit

Lire, s’évader et vivre

Un livre c’est plus qu’une histoire, c’est l’épaisseur du papier et l’odeur, la grosseur et les détails de la couverture. C’est physique. Quand j’entre dans une librairie dans le but de m’acheter un livre, c’est avant tout avec les yeux que je me laisse déshabiller les tablettes. Je le prends dans mes mains, touche la couverture, regarde les pages et lis les quelques mots de l’endos. Chaque livre est une histoire différente.

Ariane Martineau·Folie intime

Routine interrompue, partie 3

Passé ses 50 ans, Judy gardait ses cheveux teints d’un blond chaud et soyeux, semblait aller régulièrement s’entraîner à en juger par son physique musclé et ne manquait pas une occasion de se faire courtiser par les hommes plus jeunes. C’est à plusieurs reprises qu’elle a jugé sa fille pour son choix de rester seule après sa douloureuse séparation. Pour elle, il était inconcevable qu’une belle femme décide d’être mère monoparentale de son plein gré.

Folie bien-être·Folie culturelle & artistique·Folie familiale·Folie locale·Jennifer Martin

Que faire entre Noël et le jour de l’An ?

Bon, Noël est déjà chose du passé. Ton foie est à moitié scrap, tu te sens serré dans tes jeans, ton sommeil est déréglé et tu es tanné des boulettes pis des tartes au sucre. Tes enfants sont peut-être déjà tannés de leurs bébelles pis le jour de l’An n’est pas encore arrivé pour t’achever. Je t’ai concocté des idées simples, mais efficaces pour profiter de ces quelques jours de répit avant d’écouter le Bye Bye ou d’endurer les jokes de mononcle au party de matante Lucille.

Folie culturelle & artistique·Karine Caron-Benoit

Salon du livre de Montréal

C’est du 16 au 23 novembre qu’aura lieu le rendez-vous annuel des passionnés de lecture, c’est-à-dire le Salon du livre de Montréal. C’est au Palais des congrès de Montréal que lecteurs, maisons d’édition et auteurs seront réunis pour une 38e année. J’ai toujours adoré m’y rendre avec ma mère. Avec les années, c’est devenu notre rendez-vous annuel pour une sortie mère-fille. Je finis toujours par revenir chez moi avec un sac plein de livres que j’ai hâte de dévorer.

Ariane Martineau·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Folie du showbizz

Patrick Senécal, le roi du thriller québécois

En 2000, j’avais environ 11 ans, j’ai découvert mon premier livre de Patrick Senécal. Je n’ai pas choisi le plus soft, ni le plus petit de la gang. Aliss m’a montré un monde à deux faces qui est rempli de personnages fous et de situations impossibles! Encore hier, j’ai vu ce roman dans les Coup de coeur au Renaud-Bray et Senécal a mentionné, lors du lancement de son dernier recueil, que c’est son oeuvre la plus populaire jusqu’à aujourd’hui. J’ai ensuite enchaîné ses autres romans et je n’ai jamais été déçue.