• J'ai dû, à un moment dans ma vie, prendre un nouveau départ et m'accrocher à des choses qui s'offraient à moi et me rendaient heureuse. Trouver des choses qui me permettent de me lever le matin et de vivre ma journée. Je suis devenue passionnée et ce, de la tête aux pieds. Simplement parce que sans passion j'étais vide. Ma passion guide mes actions aie-je commencé à inclure dans mes dialogues. Mais vient un temps où on se rend compte de la différence pas trop éloignée entre passion et obligation. Vu de même c'est moins rose, hein? En fait j'ai un exemple pour exprimer ce sentiment qui m'envahie depuis quelques temps. La photo. Cette passion, je l'ai dans mes tripes depuis l'appareil jetable et les bobines 35mm 400 iso de ma pharmacie Brunet. J'ai toujours été la fille harcelante qui prenait un million de photos pour avoir des souvenirs. Avec les années, cette manie est devenue une passion qui est entrée dans ma vie là où j'en avais le plus besoin! Cette passion a meublé mes temps libres, ouvert mes horizons, offert des expériences inoubliables et a mis plein de gens merveilleux sur ma route. Mais cette passion est, depuis quelques temps, devenue une obligation que je commence à détester. Quand je ne peux plus simplement faire cette chose que j'adore juste pour le plaisir, quand devoir comprendre le charabia est obligatoire, quand rentrer dans le moule semble la seule option, quand absolument TOUTE sauf juste prendre des photos. C'est là que le boute moins le fun gâche le party et c'est là que je suis rendue. L'envie de lâcher avant d'abandonner ou pire, détester. Je suis rendue à garder une relation à temps partiel, sans attache, pour que ça fasse moins mal quand on se quitte pour un temps indéterminé. Mais surtout garder ça à l'écart, loin du gros public pour ne plus ressentir la pression de plaire ou la déception d'être mauvaise!
    Dominique Babin,  Folie intime

    Changer de chemin en cours de route

    J’ai parlé récemment qu’habiter seule était une expérience qui avait été enrichissante pour moi. Un apprentissage qui à découler d’une séparation. Plusieurs expériences ont également été les (belles) conséquences de cette décision, entres autres, Folie Urbaine. Parfois dans la vie, tu prends des décisions à reculons. Tu as peur de regretter, de te tromper ou de prendre de mauvais choix qui te mèneront vers ton bonheur. Pour ton couple ou pour n’importe quoi d’autre dans la vie; une job, un déménagement ou une opportunité quelconque. Moi, la chose qui me terrifiait le plus est devenue la chose qui a déclenché un paquet de possibilités et d’ouvertures à un monde dont…

  • roadtrip folie urbaine
    Folie d'Équipe

    Quel serait ton road trip idéal ?

    C’est bien connu, le long week-end de l’Action de grâce est souvent propice à partir en road trip. On n’est pas encore enseveli sous la neige, les routes sont belles et les arbres gorgés de couleurs offrent un spectacle magnifique. Comme toutes les filles de la team aiment les voyages, on a eu envie de partager avec toi l’idée qu’on se fait d’un road trip de rêve.