Folie bien-être·Folie intime·Folie locale·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Tout part de toi : ma retraite bien-être à Toronto avec les produits KOENA

C’est à 11h00 que mon avion a décollé pour Toronto. En plus de n’être jamais allée dans cette ville, c’était la première fois que je prenais l’avion seule. Il faut croire que j’avais vraiment besoin de me surpasser. En plus du vol en solo, je ne suis pas la personne la plus à l’aise en anglais, mais je tenais à me rendre à cet événement, surtout afin que Folie Urbaine y soit pour son premier voyage de presse.

Folie intime·Série : Dépression·Séries de textes·Tous les articles

DÉPRESSION : L’évaluation psychologique et le premier diagnostique 

Me voyant hyper-ventiler, pleurer et parler fort, l’infirmière s’approche de moi et me demande ce qui se passe. Je lui explique et elle prend le combinée un peu outrée. Elle insiste et demande à parler au médecin, que c’est une urgence. Elle raccroche et me dit de me calmer, qu’elle s’en occupe et comprend tout à fait. 

Folie bien-être·Melanie Dunn

Se choisir et prendre sa vie en main

Il y a maintenant un an que j’ai débuté ma remise en forme, bien que je ne l’avais jamais été plus jeune. J’ai toujours eu un surplus de poids. Déjà au primaire, je me suis fait intimider tellement souvent que je faisais comme si de rien n’était, jusqu’au secondaire où un jour un gars m’a fait une remarque que je n’ai vraiment pas apprécié. Je l’ai giflé. Je ne m’attendais tellement pas à ça, que je suis restée aussi surprise que lui.

Folie bien-être·Folie intime·Jenny Ouellette-Levesque

Partie 2 Changement de vie : Ma santé, ma priorité

Par le passé, j’ai souvent entrepris des régimes qui se sont tous avérés non concluants. Je crois que la différence entre cette fois et les autres fois où j’ai entrepris ce processus est la manière de penser. À l’époque, je voyais cela comme un régime. Cette fois, je le vois plutôt comme un défi de réapprendre à bien manger au quotidien.

Folie intime·Jennifer Martin

Ma vie avec et sans fumée

À mon grand désespoir, je passe ma vie à travers un écran de fumée. J’ai grandi avec une mère qui fume et je partage mon quotidien avec mon amour, qui est également fumeur. Sans oublier une belle-famille (que j’adore), grande consommatrice de nicotine. Bien que je n’aie jamais inhalé de fumée (sauf une fois à 17 ans juste pour faire comme tout le monde), mes poumons ne sont pas roses comme je le voudrais. Y a sûrement une alvéole pulmonaire qui porte de grands stigmates noirs dus à toute la fumée secondaire que j’ai pu respirer.

Folie gastronomique·Jennifer Martin

Des recettes de smoothies pour bien commencer 2017

Les fêtes sont déjà chose du passé, le sapin est retourné dans sa boîte et ton estomac menace de s’exiler dans le corps d’une autre personne ? J’ai ce qu’il te faut pour te remettre sur le piton. Ça te prend un Magic Bullet ou un bon vieux mélangeur, quelques fruits et légumes, et le tour est joué.