Ariane Martineau·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Folie du showbizz·Tous les articles

Du fantastique unique avec Lemony Snicket’s A Series of Unfortunate Events

Ce texte ne contient pas de spoilers! (Enfin, j’espère que non, j’ai vraiment fait attention, parce que je déteste me faire spoiler.)

Je me souviens encore d’il y a bientôt 14 ans, quand je suis allée voir Lemony Snicket’s A Series of Unfortunate Events (wow, ce nom est long) au cinéma! J’aimais déjà Jim Carrey ; je savais donc que je n’allais sûrement pas être déçue! À la fin du film, j’avais décidemment un « girl crush » sur Emily Browning, cette actrice de mon âge, qui a rendu le film encore plus envoûtant! Surprise après surprise, je n’arrêtais pas d’être prise au dépourvu par les anecdotes et aventures de ces trois orphelins. 

Ariane Martineau·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Tous les articles

7 situations dans Grey’s Anatomy qu’on devrait intégrer à notre vie

Ah Shonda Rhimes. On t’aime, mais, en même temps, on ne comprend pas toujours toutes tes décisions. Comme celles de nous faire ressentir trop de sentiments à chaque épisode. (Je sais que je ne parle pas juste pour moi, come on!) Personnellement, j’ai tellement eu un coup de coeur pour la série Grey’s Anatomy, quand je regardais du coin de l’oeil mes parents en regarder des épisodes quand j’avais… une quizaine d’années! J’ai recommencé à partir du tout début, en anglais, et je suis même en train de réécouter les 14 saisons, parce que c’était le winter break et que j’avais besoin de ma dose. Je pourrais faire 10 articles différents sur cette série de docteur.es, mais je vais commencer par celui-ci : 7 situations qui devraient s’appliquer à notre vie de tous les jours. 

Ariane Martineau·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Tous les articles

Séries de retour cet automne

Quand je ne suis pas en train de jouer au PS4, j’utilise ma console pour Netflixer. Et si mes séries pref ne sont pas sur Netflix, je pleure un peu, mais je m’arrange pour pouvoir voir mes coups de coeur sans avoir trop de retard. Quoi que… quand on a du retard sur une série, oui il y a des chances qu’on ait des spoilers, mais ça fait aussi en sorte qu’on peut binge-watcher. Ce que j’aime quand même.

Ariane Martineau·Folie critique·Folie du showbizz

6 séries quétaines sur Netflix

J’avoue, j’écoute beaucoup de séries. Encore plus que j’écoute des films. Faut se dire que c’est comme plus facile aussi, parce que tu te dis que tu vas regarder juste un épisode de max 45 minutes. Juste un. Pis aller te coucher après. Comparé à devoir appuyer Play sur un film de 2 heures. Je sais, au final, tu (je) finis par binge-watcher une saison complète, qui équivaut à plusieurs films. Mais l’intention était bonne!

Folie culturelle & artistique·Folie intime·Karine Caron-Benoit

TV : trop s’attacher

As-tu déjà aimé le personnage d’une série télé au point de ne plus être capable de t’en détacher ?

Des fois, on regarde une série et on s’attache littéralement à un des personnages au point d’avoir la certitude qu’il est réel. Je sais de quoi je parle parce que je suis ce genre de personne. Non, je ne suis pas folle. C’est juste que quelquefois, une émission me rejoint tellement que le personnage me semble vrai et je crois qu’il fait partie de ma vie.

Folie critique·Folie culturelle & artistique·Folie du showbizz·Karine Caron-Benoit

Les Gémeaux: du talent et du glamour

Dimanche soir avait lieu le gala des Prix Gémeaux, gala qui récompense les artisans de notre télévision québécoise. Pour la 31e édition, ce gala a été animé par Éric Salvail et Jean-Philippe Wauthier qui ont fait un travail exceptionnel. Leurs textes étaient remplis d’humour et ne manquaient aucune occasion de pousser une craque. J’ai eu peur, à quelques reprises, de vivre un malaise, mais tout semble avoir été bien dosé. On peut dire qu’ils ont littéralement bien réussi leur bien-cuit.