Rencontre avec une médium

charline medium folie urbaine

L’astrologie, le Monde divinatoire ainsi que les Anges et les Guides sont 3 aspects qui m’ont toujours fascinée…

Croyant déjà à la réincarnation, j’ai toujours eu l’impression d’être une vieille âme sur Terre et d’avoir vécu plusieurs Vies avant celle-ci.

L’une d’elles est comme un rêve éveillé, récurant, car j’ai des souvenirs qui me reviennent, des odeurs, des endroits où je n’ai pourtant jamais vécu au cours des 37 dernières années.

« Je suis une gitane, une gipsy, une âme bohème, libre, qui va au gré du vent et des éléments de la Nature. Je me ressemble physiquement, les cheveux longs et bouclés, le regard profond et charmeur. Je suis habillée d’une robe colorée aux multiples couches de tissus et je danse autour du feu et de ma famille et amis… »

Voulant en connaître plus sur ces Vies que j’ai habitées, j’ai découvert Andréanne, une jeune femme qui a la capacité de voir des scènes du passé, de parler du futur, mais aussi de communiquer avec des personnes défuntes.

Me voici donc, devant elle, dans le confort de son chez-soi, calme et prête à entendre ce qu’elle a à me dire et à me faire vivre et découvrir.

Je pose la photo de mon père sur la table et elle prend quelques instants pour la regarder et se connecter avec lui.

« Votre père a une bonne poignée de main, il se penche même un peu vers moi en me serrant les doigts. Il est un peu farceur et l’on voit tout de suite qu’il est honnête et près des gens.

Il s’ennuie de votre mère. De la femme de sa Vie. Il adorait sa cuisine. Ils ont été ensemble très longtemps. C’était le coup de foudre pour lui, dès le premier moment où il l’a vue. »

Des larmes perlent sur mes joues. Silencieuses. Je le reconnais. C’est bien lui. Je n’avais aucune attente, j’étais même quelque peu sceptique, car depuis qu’il nous a quittés, je n’arrive pas à le voir en rêve ni à sentir sa présence…

« Ne pleure pas ma princesse! Je suis là, même si tu ne me ressens pas, je suis là. Tu es une mère formidable. Je te vois courir à gauche et à droite pour prendre soin de tes enfants, de ta famille et des gens qui t’entourent en te faisant passer en dernier… »

Là, elle s’arrête. Vois une scène. Mon père qui arrive chez moi, mon fils qui court vers lui et lui saute dans les bras.

« Ils ont une belle complicité. Votre père n’avait pas de préférence entre vos enfants, mais le lien entre ces deux-là est palpable, pur. »

Une autre scène.

« Ils semblent jouer aux pirates…. un butin… une chasse au trésor. »

Je sais de quoi elle parle; mon père feignait souvent d’être à la recherche du sac de bonbons d’Halloween de mon fils. Ce fameux sac était toujours à la même place pourtant : dans le placard de Javier.

Mon père, jouant le jeu, cherchait et cherchait, mais en vain (!)… Quand il abandonnait, mon fils courait dans sa chambre chercher ledit butin et ils se permettaient un bonbon chacun, en guise de récompense.

Quel beau souvenir! Je souris.

Je lui montre ensuite les photos de mes enfants.

Pour Javier, elle s’exclame immédiatement : quel garçon intelligent!

Il pourrait être médecin, s’il le voulait.

Elle voit sa douance, son état vif et curieux. Elle est impressionnée, car elle-même est éducatrice spécialisée à la maternelle et elle a rarement vu un esprit aussi allumé. La médium me parle aussi de son hypersensibilité, de ses émotions en dents de scie.

À mon tour, d’être étonnée. Elle a bien cerné mon p’tit Loup.

Pour Soléa, elle pouffe de rire : elle est espiègle votre fille! Elle a un rire contagieux. Elle la voit danser et l’entend chanter. Elle déplace de l’air, cette petite.

Et a tout un caractère. Elle voit Soléa se lancer par terre ou piocher des pieds lorsque je la réprimande ou la contrarie.

Oh oui, je confirme! C’est bien ma têtue préférée.

Je lui demande alors si sa sœur Luna, décédée, veille sur elle…

Elle prend une pause. Elle la cherche.

« Votre fille Luna n’est pas là. Elle est revenue… c’est Soléa. Elles ne font qu’une même et unique personne. Vous l’avez tant pleurée, qu’elle vous a été retournée… »

Wow! Je ne m’y attendais pas du tout!

Cela explique bien des choses, du coup. L’obsession de ma fille pour la Lune; Soléa me parle toujours de la Lune. Elle me la pointe dans le Ciel. Et son regard, de ces regards qui vous transpercent, qui vous marquent, qui vous hypnotisent. Même que lorsqu’elle me parle, elle aime prendre mon visage entre ses minuscules mains et se coller sur mon nez, comme pour me dire, je suis là! Je suis émue. Émue et soulagée.

Je lui ai montré d’autres photos et pour chacune d’elle, Andréanne a su les voir comme ils sont et elle m’a confirmé que j’étais sur la bonne voie en ce qui a trait à mon couple et mon travail.

Les sceptiques diront peut-être que tout ceci est faux, qu’elle a fait des recherches sur moi, qu’elle a lu dans mes pensées aussi, mais personnellement, je ne doute pas de son talent et du don qu’elle a. Il est bien réel.

Cette journée-là, je suis allée à la rencontre de mon père. J’en ai convenu, c’était bel et bien lui, du moins son âme.

J’ai eu de belles surprises et des émotions disparates, certes, mais somme toute, je me suis sentie bien durant toute la séance et j’ai eu l’impression de vivre un dernier moment privilégié avec mon Papa.

Merci Andréanne!

 marieve duchaine reviseure