La larve humaine

Je suis cancer et selon mon horoscope, je suis une paresseuse efficace. Oui. Mais je ne suis pas certaine de comprendre le terme. En fait, je ne suis pas très fan de l’horoscope, je trouve littéralement que c’est une perte de temps. Bref. Pour ma part, je suis la championne des moments « larve humaine » dans mon lit ou sur mon divan.

Vous me demandez plus de descriptions ? Faire la larve humaine, c’est lorsque tu arrives chez toi après le travail et que tu t’écrases devant la télévision en essayant de trouver le courage pour faire le souper. Tu te retiens jusqu’à la dernière minute pour aller faire pipi. Tu finis par te lever pour te faire à manger parce que ton estomac souffre trop. Mais ce sera pour te faire un bol de céréales parce que c’est plus rapide. Tu t’écrases et tu laisses la télécommande te guider le reste de la soirée. Même devoir répondre à tes messages textes et tes messages Facebook te semble trop difficile.

Est-ce de la paresse ? Je ne sais pas. Mes amies me traiteraient plus de matante. Après une journée au bureau, je suis vidé et mes quelques séances de larves humaines me remettent sur le piton.

Ne pense pas que chaque soir, ma vie ressemble à ça. Nenon, la larve humaine ne s’empare de mon être que quelques fois. J’ai écrit récemment un texte qui expliquait à quel point je suis fatiguée. Mais j’avoue que mon état de larve humaine s’est emparé de moi pendant toutes les vacances des fêtes.

Il y a plusieurs moments de larvitude (j’aime inventer des mots. C’est beau, hein ?) Il y a la larve humaine au retour du travail que je vous ai si bien expliqué. Celle-ci arrive souvent après plusieurs semaines de rush intense au travail où la fatigue est plus qu’apparente et que le simple contact avec un autre humain est si douloureux, que tu préférerais marcher sur 1 km de lego.

Ensuite, il y a mon préféré, la larve humaine en congé. Le matin, tu te réveilles vers 9 h 30 et tu sais que tu as crissement rien à faire de ta journée et que tu pourrais même te réveiller le lendemain matin, skipper toute ta journée, et que ce ne serait pas grave. Le genre de matin où tu te réveilles et que tu angoisses parce que tu es sûre d’avoir oublié quelque chose d’important, car c’est impossible une journée sans engagements d’adulte sérieux et mature. Ah la vie d’adulte, on s’en reparlera de ça !

Bon, la larve humaine en congé se réveille, va faire son pipi du matin et retourne directement dans son lit. Elle prend tout son temps pour aller sur Facebook, Instagram, Twitter, toutes. Elle finit par se rendormir et se réveiller 3 heures plus tard. Elle a faim. Elle se fait des toasts au beurre de peanut ou si elle est chanceuse comme moi, va à la pâtisserie qui se trouve à 30 secondes de marche de son appartement (oui, je sais, tu es jaloux) et y va avec la première chose qu’elle a attrapée à se mettre sur le dos. Elle retourne directement dans son lit et zappe sa vie à la télé ou dévore un roman. Rendu en après-midi et elle est toujours en bobette dans son lit à vivre sa vie sans engagements et à regarder la télévision, lire, flatter son chat, se rendormir, se réveiller, gosser sur son cellulaire, zapper et là, c’est le soir et la nuit qui approchent. J’adore ça ! Il me faut une journée comme ça pendant mes vacances et au moins 1 fois tous les 2 mois. J’avoue que l’hiver, j’ai souvent des journées comme ça lorsque mon chum travaille et que je ne suis pas belle-maman.

Il y a aussi la larve humaine malade, mais celle-là, elle est moins cool. J’aime mieux la larve humaine malade qui a un gros rhume ou une grosse bronchite que la larve humaine qui a l’ostie de gastro. Dans le premier cas, tu peux vivre ta vie à la verticale sans problème jusqu’à ce que tu te sentes mieux. La deuxième situation est moins reposante, disons. Mais ce type de larvitude ne se planifie pas, elle arrive comme ça sans prévenir et t’es obligé de la vivre.

Pour vrai, je ne sais absolument pas quel est l’intérêt d’écrire un texte sur la larve humaine. Peut-être que c’est juste une journée de paresse pour toi. Mais si je ne suis pas la seule à vivre ces petits moments-là, eh bien je finirai par croire que je suis le seul humain avec des activités non pertinentes !

Sur ce, je vous dis d’écouter votre corps et de vous reposer de temps en temps !

karine-signature-02verifiedjenevieve

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *