Aimer à nouveau

Aimer à nouveau

Peu importe la trahison, refaire confiance en la vie et croire au bon côté des gens est souvent très difficile. Cela s’applique encore plus à l’infidélité. Il y a six ans, j’ai vécu cette horrible situation et je peux vous dire que de croire à nouveau en la vie, ce n’est pas évident.

Certaines personnes pardonnent leur partenaire de vie, moi je n’en ai pas été capable. La blessure étant trop grosse et la confiance ayant totalement disparu, notre couple n’a pas survécu. Je me croyais invincible, que cela ne pouvait pas m’arriver, que j’étais une bonne épouse, que j’étais gentille, douce, que j’étais une bonne mère, mais j’ai vite réalisé que, parfois, on ne peut éviter des drames comme celui-ci. Malgré toute la tristesse que je vivais, je devais être forte pour mes deux enfants et ne pas leur montrer les raisons de notre séparation (car il y en a d’autres, et j’ai mes torts aussi, c’est certain).

Je ne pensais jamais refaire confiance à un homme, ou en l’amour, point. Sans trop m’y attendre, la vie a placé un homme sur mon chemin. Ouf, au début je ne lui faisais pas confiance. Je doutais de chaque parole et de chaque geste. Comme on dit, chat arrosé, craint l’eau. J’étais tellement attiré vers lui. Il était si différent de ce que je connaissais. Il piquait ma curiosité, mais je me disais sans cesse que si mon ancien conjoint avait été capable de me faire ça, et bien tous les hommes étaient, fort probablement, pareils. Oui, je généralisais, mais c’était plus fort que moi. Ce qui m’a aidée, qui nous a aidés en fait, c’est qu’il venait de vivre la même chose de son côté.

Donc tout comme moi, il n’arrivait pas à voir confiance en moi. Il doutait de beaucoup de choses. On se surveillait mutuellement sans trop le laisser paraitre. Le temps fait bien les choses, car maintenant, cinq ans et demi plus tard, aucun de nous deux n’est jaloux ou craintif. Oui, je reste sur mes gardes, mais je lui fais confiance et je crois bien que lui aussi.

Je crois que c’est ma propre confiance en moi qui a surtout été mise à rude épreuve.

Je me suis tellement jugée à la suite de cette situation et de cette séparation. Je me disais que je ne devais dont pas être belle, attirante, ou séduisante, pour qu’il soit allé voir ailleurs. Que je devais être nulle comme blonde ou même comme mère. Moi qui étais déjà fragile à ce niveau. Là, c’était la déchéance totale. Je lui en voulais à un tel point d’avoir brisé notre famille, de m’avoir fait ça à moi et à mes enfants, et je me disais qu’aucun autre homme ne pourrait m’aimer et me désirer.

Je broyais du noir.

Puis avec la rencontre de cet homme si formidable, j’ai réalisé que ma vie amoureuse n’était pas totalement finie, qu’elle avait un nouveau souffle. Que j’avais le droit d’aimer à nouveau et surtout d’être aimée ! Ma confiance en moi et envers mon homme augmente un peu plus chaque jour.

Merci à toi, mon homme, d’être celui que tu es : un homme aux bonnes valeurs et qui est si intègre. Et merci en la vie de m’avoir redonné l’espoir et l’amour.

Mélanie Charbonneau
Mathilda profil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *