5 séries québécoises

5 séries québécoises, 5 critiques personnelles

Bon ! Ce n’est pas un secret, je suis une TV addict. J’avais envie de vous faire un petit article critique de séries québécoises présentement en court, un peu à la « C’est juste de la TV ». J’ai toujours très hâte au mois de septembre et janvier pour découvrir de nouvelles émissions ou retrouver certaines d’entre elles. Je trouve important de consommer des émissions québécoises, je crois que ça rentre dans le « acheter local ». Je sais que les compagnies de câbles ne cessent d’augmenter leurs factures, mais je me dis que les productions québécoises méritent autant d’attention que les patates du Québec. Ok. J’exagère un peu, mais vous comprenez ce que je veux dire ! Encourager local ça concerne autant les aliments et les compagnies que la culture. Je ne peux cacher ma déception quand je parle à quelqu’un de ma génération ou quelqu’un de plus jeune que moi qui me dit n’avoir que Netflix et n’écouter que des séries américaines… j’en écoute aussi, mais ON EST TELLEMENT HOT AU QUÉBEC !

Bref, revenons au sujet principal. Voici ma petite critique sur 5 émissions qui sont présentement diffusées en ce moment à la télévision et que j’écoute chaque semaine !

L’échappée (diffusé sur TVA les lundis à 20h)

Je dois avouer que je n’ai pas écouté la série à partir du début, j’ai embarqué vers la fin de la saison 2. Je suis tombée sous le charme des personnages, mais aussi du sujet des jeunes en centre. Mais je dois être honnête, en ce moment je trouve ça long et redondant. L’automne a été captivant, mais ça a vite pris un creux. La seule intrigue qui me gardait en haleine, c’était celle de Rosalie et de David. J’avais hâte de retrouver l’émission en janvier pour savoir ce qui se passerait avec la mère de Rosalie qui est entrée au centre avec un fusil. Je n’ai pas été déçue de l’épisode. Mais là, on est rendu à la 4e semaine et je commence à décrocher. Je commence à avoir hâte que le personnage de Lou-Pascal Tremblay arrive et surtout que David se pointe le bout du nez. Suis-je la seule à trouver que le personnage de Brigitte commence à avoir fait son temps ?

Fugueuse (diffusé sur TVA les lundis à 21h)

Oh que j’avais hâte au retour de cette série. Autant, au début, je ne comprenais pas trop la raison d’une saison 2, j’avais hâte de découvrir les sujets qui seraient abordés. Bon, je dois avouer ma déception. J’aurais aimé vivre le procès, voir ce qui se passe derrière l’enquête, etc. Ça, j’aurais adoré ! J’étais déçue de retrouver Fanny dans la rue, mais j’ai rapidement compris qu’elle était finalement une policière. Mais bon, je vais épargner tous les détails qui ne fonctionnent absolument pas avec la réalité. Malheureusement, ce n’est pas Fanny qui vole le show dans cette saison 2, ce sont les autres personnages pris dans le réseau : prostitution, drogue, etc. Ça, j’achète ! De plus, on y voit une diversité réaliste. J’aimerais vraiment qu’on apprenne ce qui est arrivé à Ariane (Mise à jour, ENFIN on le sait). Je garde l’esprit ouvert, à suivre !

Une autre histoire (diffusé sur Radio-Canada les lundis à 20h)

Cette série m’a accrochée dès le premier épisode. J’adore les personnages et j’aime vraiment comment la série a été réalisée : le passé, le présent, les deux trios d’enfants en parallèle… C’est vraiment une belle production. Il s’est passé quand même beaucoup de choses durant l’automne et j’avais plus que hâte au premier épisode de janvier. ENFIN un contact entre Anémone et un de ses premiers enfants. OUF, ce fut émotif comme rencontre. D’ailleurs, le jeu de Debbie Lynch-White m’a complètement coupé les jambes. Suis-je la seule à être naïve et à espérer très fort de voir toute la famille rassemblée autour d’un souper ? Ou un face à face entre Anémone et Ron ? Bref, pour l’instant j’aime beaucoup et je reste en haleine, même si certaines choses me chicotent. C’est qui le père du bébé de Karla ? C’est qui l’ami de Vincent exactement ?

Épidémie (diffusé sur TVA les mardis à 21h)

Nouveauté de l’hiver. Je dois dire que j’avais beaucoup d’attentes vu la brochette d’artistes dans le casting, mais aussi à cause du sujet. Le premier épisode m’a déçue. On est rendu à l’épisode 4 ce soir et j’espère vraiment qu’on tombera enfin dans l’action. Des noms pas prononçables, des malades aux urgences, des quarantaines, etc. Et SVP, le triangle amoureux, ce n’est tellement pas nécessaire, à moins qu’il y ait quelque chose d’intéressant à venir. Bref. Je suis encore sur ma faim en ce moment, il me manque un petit quelque chose pour embarquer à 100%. Choses que j’aime beaucoup :

  1. Voir Félix-Antoine dans ma télé !
  2. Ève Landry dans un rôle doux et joyeux !
  3. Une actrice autochtone dans les rôles principaux.

Je laisse la chance au coureur, le sujet est plus qu’intéressant. J’espère qu’ils auront réussi à en faire une fiction réaliste et accrocheuse !

District 31 (diffusé sur Radio-Canada du lundi au jeudi à 19h)

Je vais être dure. J’adore District 31, je suis une grande fan de Luc Dionne, mais là, je commence à trouver ça long. Il y a soit trop de choses qui se passent en même temps soit pas assez. Il y a des personnages de trop, des intrigues aussi. J’aimerais vraiment qu’un nouveau personnage avec du pep fasse son apparition. Je ne suis pas très fan du lieutenant Gabrielle, à part quand elle a enfin réussi à nous débarrasser de tous les dossiers en suspens pour ne conserver que 2 enquêtes et donc laisser de la place à de nouvelles intrigues. Bref, j’adore tous les enquêteurs, mais j’aimerais bien voir une personnalité connue telle que Marilou Wolfe dans un personnage de femme forte. Depuis Nadine et Isabelle, c’est un peu manquant. Bref, j’espère que District 31 trouvera de nouvelles intrigues intéressantes, réalistes et pas trop « sans queue ni tête ». Et SVP, faites que les services secrets disparaissent !

Je vous laisse avec des suggestions de séries québécoises à découvrir :

Fragiles : Tou.tv

Eaux Turbulentes : ICI Artv

La Faille : Club Illico

Karine signature
Mathilda profil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *