Un beau-papa

Un beau-papa formidable, une famille unie

Dans la vie, il y a plusieurs façons de démontrer notre amour à l’être aimé : un bouquet de fleurs, un bijou, un souper au restaurant, un voyage…

Moi, mon conjoint m’a offert la plus belle preuve d’amour il y a 5 ans et demi, en acceptant et en aimant mes enfants comme les siens. Il est passé célibataire et sans enfants à en couple et beau-papa à temps plein. Il nous a fait une place dans sa maison et nous a donné de l’amour et de l’attention.

Chaque fois que je le vois s’occuper de mes deux enfants comme s’il était leur propre père, je ne peux qu’être émue au maximum. Je trouve ça si beau de le voir écouter un film de gars avec mon fils ou jouer au PlayStation et de le voir discuter avec ma grande ado ; il l’a connue enfant (9 ans) et, maintenant, elle en a 14 ans. Il lui donne des conseils de vie, des recommandations et fait beaucoup de blagues avec elle. Il leur offre aussi des cadeaux, mais, moi, ce que je trouve le plus beau, c’est simplement de voir qu’il a complètement changé sa vie pour nous tous. Être parents, c’est aimer inconditionnellement, car ces petits êtres viennent de nous, ils sont notre sang, nos gênes, mais être beaux-parents, c’est choisir d’aimer, de donner de son temps, de s’investir.

C’est d’aimer et apprivoiser des enfants qui sont un peu blessés de leur passé et leur prouver qu’on veut leur bien. Depuis deux ans, il est devenu papa, car une petite fille est née de notre union. Cela aurait pu changer ou modifier l’amour qu’il porte à ma grande ado ou à mon unique garçon, mais au contraire. Quand je l’entends parler de notre famille, il dit toujours nos trois enfants et mon cœur fond à chaque fois. Nous sommes un tout, une famille unie.

Oui, parfois, nous ne sommes pas d’accord sur la façon d’élever nos enfants, de les reprendre ou éduquer, mais quel couple est toujours sur la même longueur d’onde ? Lorsqu’il m’a rencontré, j’étais séparée du père de mes deux amours depuis peu de temps. Mes enfants auraient très bien pu ne pas vouloir apprendre à l’aimer ou à lui faire confiance. Ils auraient pu lui en vouloir de prendre leur maman, mais non, tout s’est bien passé et je crois que la plus grande raison est comment il leur a montré de l’amour et comment il leur a donné le temps.

Notre petite famille n’est pas parfaite, mais je crois sincèrement qu’elle respire l’amour et l’entraide. Mes enfants s’aiment beaucoup, il n’y a pas de jalousie. Ma fille ainée aide mon fils dans ses devoirs. Mon fils fait de la peinture avec ma petite puce. Ils font tous de la pâte à modeler ensemble, les trois, ou encore, ils s’allongent dans le lit de mon ainée et regardent des livres. Ils s’inquiètent un pour l’autre ou se défendent. Je crois que cela résume bien une famille reconstituée réussie.

Je suis fière d’eux et, aussi, surtout de toi, mon amour, d’être toi, tout simplement, et, oui, je suis fière de moi d’être rendue où je suis présentement dans ma vie.

Maman de trois superbes enfants et blonde d’un conjoint qui se donne pour nous quatre.

Merci la vie.

Mélanie Charbonneau
Karelle Gauthier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *