L'amour au temps du covid-19

L’amour au temps du COVID-19

Depuis le mois de juin, je fréquente mon Homme. Quelques jours avant le début de la crise du coronavirus, mon Homme a emménagé chez moi. C’était pour nous deux le commencement d’un nouveau chapitre de notre histoire d’amour. Et tout d’un coup, le couperet tombe : une crise, le coronavirus, est devenue une pandémie et François Legault nous exhorte à rester chez nous.

Mon Homme et moi sommes des personnes qui accordons beaucoup d’importance aux moments de solitude. Pourtant, depuis notre isolement volontaire, nous n’avons pas eu beaucoup de moments de solitude. Nous habitons un 3 ½, mais trouvons quand même le moyen de bien cohabiter.

Depuis 10 jours maintenant (au moment d’écrire ces lignes), nous ne sortons que pour aller à l’épicerie ou à la pharmacie. Nous prenons de longues marches, question de ne pas sombrer dans la folie. Ça fait du bien, avec le retour du beau temps. Au moins, il y a du soleil, c’est encourageant. Et nous nous entendons à merveille.

Bien sûr, la lune de miel est un peu mise de côté… On s’affaire à des choses plus pratico-pratiques, moins excitantes, mettons. Le sexe est moins présent dans notre vie, pour l’instant, mais je pense que c’est normal. Toute cette proximité, ce n’est pas hyper stimulant pour la vie sexuelle.

Aussi, comme j’étais en recherche d’emploi, ça vient un peu chambouler mes plans… Mais je me dis qu’il y a des choses pires que ça. Il y a des gens malades, anxieux, ou pire… Des gens meurent. Des deuils sont à faire. Des funérailles ne peuvent avoir lieu pour dire au revoir aux proches. Des mariages sont annulés. J’ai même lu quelque part qu’il y a un gros boom de demandes de divorce en Chine, à cause du confinement. Dans le fond, ma vie va vraiment bien.

L’amour au temps du COVID-19, ce n’est pas une vie des plus romantiques. Sauf que ça nous permet de focusser sur ce qui est important, sur l’essence même de la vie. Profitez-en pour vous rapprocher des gens que vous aimez (mais à au moins deux mètres, si vous n’habitez pas avec eux!).

Je prépare déjà ma vie « après la COVID-19 ». Je vous raconterai peut-être ce que j’ai appris. En ce moment, je lis beaucoup, je cuisine, je fais des plans avec mon amoureux… Et je rêve du moment où tout reviendra à la normale.

S’il y a un « normal » après tout ça…

Mistress blabla signature
Sophia Bédard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *