George Floyd

Pourquoi George Floyd est mort?

À cause de la couleur de sa peau.

Le 25 mai 2020 vers 20h, George Floyd s’est rendu dans une épicerie pour s’acheter des cigarettes. Rapidement, il est soupçonné d’avoir utilisé de la fausse monnaie. Un employé signale le 911 et décrit Floyd comme «affreusement saoul» et n’ayant pas le «contrôle de lui-même». Deux policiers, J. Alexander Kueng et Thomas Lane, arrivent sur place et Lane ordonne à Floyd de mettre les mains sur son volant en sortant son arme. Il finit par l’extraire de sa voiture, le menotte et le fait asseoir au sol. George Floyd commence à démontrer des signes de stress. Vers 20h15, une seconde équipe arrive, Derek Chauvin et Tou Thao.

Derek Chauvin allonge George Floyd au sol sur le ventre et appuie son genou sur son cou. Kueng et Lane le retiennent par le dos et les jambes. La fameuse vidéo débute à ce moment et on peut entendre George Floyd gémir et dire aux policiers: «I can’t breathe. Please.» («Je ne peux pas respirer. S’il vous plaît.»). Plusieurs témoins, assistant à la scène, supplient les policiers de le relâcher. George Floyd est amené à l’hôpital où il décède.

Derek Chauvin a décidé, en pleine conscience, d’appuyer son genou sur le cou de George Floyd et de ne pas le retirer, même si celui-ci le suppliait car il ne pouvait plus respirer. Derek Chauvin est responsable de sa mort, il est responsable du fait que Quincy, Connie et Gianna Floyd n’ont plus de père.

Il est mort car un individu a décidé que la couleur de sa peau faisait de lui un criminel. Malgré qu’il ait deux bras, deux jambes et des organes vitaux comme tous les autres êtres humains, c’est la couleur de sa peau qui a scellé son sort.  Si personne n’avait été là pour filmer, Derek Chauvin serait-il rentré chez lui comme si de rien n’était?

Je suis une femme blanche, donc oui j’ai un privilège. On ne m’a jamais refusé un emploi à cause de la couleur de ma peau, on ne m’a jamais arrêté à cause de la couleur de ma peau, on n’a jamais changé de trottoir à cause de la couleur de ma peau et j’en passe. J’ai un privilège et je prêterai ma voix à tous ceux qui en auront besoin.

J’aimerais que vous preniez tous un moment pour penser à tous ces gens qui sont mort à cause de la couleur de leur peau et la brutalité policière : Breonna Taylor, Amaud Arbery, Stephon Clark, Trayvon Martin, Eric Garner et je vous laisse cette article pour vous résumer ce que les personnes de couleur endurent depuis des années aux mains de la police : https://www.latimes.com/opinion/story/2020-06-04/police-killings-black-victims

Alexe Fortier signature
Catherine Duguay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *