balado écho

Ma critique du balado Écho de Patrick Senécal

Et si on pouvait entendre les voix qui ont incité une patiente schizophrène à tuer ses parents, qu’est-ce qu’on apprendrait? C’est la question à laquelle Patrick Senécal, écrivain de fantastique, d’horreur et de roman policier, répond avec sa plume bien à lui. Cette fois-ci, c’est avec un balado de 7 épisodes d’environ 20 minutes que le maître de l’horreur nous fait découvrir ce qui a poussé une jeune femme à commettre le meurtre de ses parents bien-aimés.

La psychiatre Marie Paventi reçoit une demande de la police d’analyser le cas de Morgane, jeune femme atteinte de schizophrénie, qui aurait commis le double meurtre de ses parents. La patiente est complètement amnésique et se rappelle uniquement d’avoir vu les cadavres. La police s’intéresse à l’analyse de la Dre Paventi puisqu’elle est la seule dans la région à utiliser une technologie qui permet d’entendre les voix créées par la maladie des patients schizophrènes. Selon la police, l’enregistrement des voix permettrait d’obtenir des renseignements afin de déculpabiliser Morgane.

Dre Paventi accepte le mandat et écoute les voix générées par le cerveau de Morgane. Elle découvre de l’information importante pour le procès de la patiente qui a lieu sous peu. Toutefois, elle entend également une voix étrange qui en sait un peu trop sur la psychiatre et son passé.  Morgane est une patiente qui ne connaît pas personnellement la psychiatre, donc il est impossible qu’elle en sache autant sur un secret bien gardé. À qui appartient cette voix? La fin vous surprendra!

J’ai littéralement trippé sur ce balado; je l’ai écouté épisode après épisode, trop curieuse d’en apprendre plus sur cette histoire policière et de découvrir ce que dévoilent les voix. Je recommande fortement de l’écouter avec des écouteurs puisque les effets sonores apportent de la richesse et de la profondeur à l’intrigue. En passant, ce n’est pas le genre de balado à écouter dans l’auto ou en faisant votre ménage. Installez-vous bien confortablement dans votre sofa et prévoyez un bon trois heures d’écoute parce que vous allez être submergé dans cet univers aux voix multiples.

Le balado Écho peut être écouté avec l’application OHdio de Radio-Canada. Tu peux en apprendre plus juste ICI.

josée provost
Sophia Bédard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *