Une Saint-Valentin gourmande

On a fait des recettes pour la Saint-Valentin, avec La Lichée.

Oui, je suis une bebitte à sucre, même si j’essaie de diminuer ma consommation tranquillement. Je focuse donc sur quelques produits et moments pour me gâter! Et je ne peux pas résister aux caramels de La Lichée!

On a fait des recettes pour la Saint-Valentin, avec La Lichée.
On a fait des recettes pour la Saint-Valentin, avec La Lichée.

Nous vous avons concocté une vidéo gourmande avec des façons de déguster votre caramel préféré, que ce soit pour la Saint-Valentin, seul.e, entre amoureux.es ou ami.es! Ou tous les autres jours de l’année.

On a fait des recettes pour la Saint-Valentin, avec La Lichée.

Pour la première suggestion :

Préparer un mélange de chocolat chaud

Ajouter du lait d’amande non sucré (ou autre liquide du genre)

Ajouter une mousse au choix Déposer des morceaux de pastilles de chocolat Dulce de Leche de Chocolats Favoris

Ajouter le caramel dedans et sur le dessus

Se régaler!

On a fait des recettes pour la Saint-Valentin, avec La Lichée.
On a fait des recettes pour la Saint-Valentin, avec La Lichée.
On a fait des recettes pour la Saint-Valentin, avec La Lichée.
On a fait des recettes pour la Saint-Valentin, avec La Lichée.
On a fait des recettes pour la Saint-Valentin, avec La Lichée.
On a fait des recettes pour la Saint-Valentin, avec La Lichée.

Pour la deuxième suggestion :

Faire éclater du pop-corn (avec ou sans beurre)

Couper des bâtonnets de pretzels salés et les ajouter

Déposer des morceaux de pastilles de chocolat Dulce de Leche de Chocolats Favoris

Faire couler le caramel sur le dessus

Se salir les doigts et savourer les saveurs!

On a fait des recettes pour la Saint-Valentin, avec La Lichée.
On a fait des recettes pour la Saint-Valentin, avec La Lichée.


On a fait des recettes pour la Saint-Valentin, avec La Lichée.

Pour la troisième suggestion :

Prendre une cuillère

La remplir au complet

Déguster!

On a fait des recettes pour la Saint-Valentin, avec La Lichée.

Crédit photos : Ariane Martineau

Pour découvrir tous les produits La Lichée, c’est ICI.

Dans la sacoche…des fondatrices

Dans la sacoche...des fondatrices

On vous propose une nouvelle thématique d’articles mensuels pour l’année 2019. Chaque mois, les fondatrices vous invitent à en découvrir un peu plus sur elles et vous donneront accès à certains aspects de leur vie.

C’est avec bonheur qu’elles partagent avec vous, pour le plaisir, le contenu de leur sac à main.

Je n’ai jamais été le genre de fille qui traîne 1001 choses dans sa sacoche, je dirais même que je suis loin d’être celle qui a toujours tout sous la main. Je ne traîne pas de Kleenex, de Tylenol ou de trucs du genre. Si, pendant un certain temps, j’avais de grands sacs à mains que je portais sur l’épaule, maintenant je privilégie les petits sacs qu’on peut porter en bandoulière afin d’avoir les mains libres. Je ne possède que très peu de sacoches et je choisis presque toujours les teintes neutres. Bref, je ne considère pas le sac à main comme un accessoire mode, mais plutôt comme un objet pratique qui me permet de transporter mes essentiels. Dans celui-ci, on retrouve principalement mon porte-feuilles, mes clés, mon cellulaire, mon iPod, un ou deux baumes à lèvres (il m’en faut en tout temps à portée de main) et un trop grand nombre de rouges à lèvres. J’ai aussi une lime pour les ongles, de la crème pour les mains, un fil pour recharger mon téléphone, un paquet de gomme et, parfois, quelques coupons-rabais ou factures qui traînent. C’est impossible pour moi de ne pas traîner ma sacoche partout où je vais, à part à l’époque où je sortais dans les bars et que je rangeais ma clé de voiture et mon argent dans le décolleté de ma camisole! Ah le bon vieux temps! – Jennifer


Dans la sacoche des fondatrices

J’ai plusieurs sacoches. Mais, je n’aime pas ça en traîner une. Je sais, c’est bizzare quand même! Je suis plus du genre à tout mettre dans mes poches ou demander à mes amies de mettre quelques trucs dans leur sac à elles. À la base, j’ai toujours mes clés, mon cellulaire, un baume à lèvre et de l’argent ou ma carte de débit. Parce que oui, j’ai un porte-feuilles, mais je ne le traîne jamais. C’est d’ailleurs une des raisons qui fait en sorte que je doive aller à la banque refaire une carte de débit assez souvent, puisque je la perds régulièrement! Bref. Il m’arrive tout de même d’opter pour une sacoche et la remplir, tsé tant qu’à l’avoir! Sinon, j’ai toujours mon sac à dos pour me rendre au travail. Alors c’est ce que je vais vous décrire. Donc, ce que j’ai toujours avec moi, c’est : idéalement, mon porte-feuilles (quand j’y pense), mon cellulaire, mes clés, mon agenda, un petit carnet de note, un crayon, un baume pour les lèvres, des écouteurs, un roman, un élastique à cheveux, de la crème pour les mains, des lunettes de soleil, des Tylenol, ma tasse de café (quand j’y pense), une barre-tendre (souvent écrasée). Mais c’est sûr que lorsque je pars faire mon épicerie, j’ai mon cellulaire, mes clés et ma carte de débit dans ma poche de jeans arrière, je n’ai pas besoin de plus! – Karine

J’ai 1000 et un sac à main. J’aime en avoir un pour presque toutes les occasions, pour mes différents looks. Pour faciliter le transfert d’un sac à l’autre, j’utilise des pochettes pour classer mes effets personnels. En plus de l’essentiel, mon porte-monnaie et mes clées, j’ai de multiples objets utiles comme une lime à ongles, des médicaments pour les maux de tête, des lingettes sèches qui expand avec de l’eau, des papiers mouchoirs, mon petit pot de crème Belif que j’adore, des menthes, mes écouteurs Sony avec noise cancelling, mon baume à lèvres Yves-Saint-Laurent, mes Pixel Buds pour dépanner, ainsi que beaucoup trop de rouges à lèvres. Dernièrement, je sors avec un petit sac à dos jaune moutard et il contient surprennement beaucoup! En plus, ça libère tes mains et j’ai moins mal au dos en ayant un sac balancé sur mes deux épaules. Yes! J’ai 30 ans, mais je retourne en arrière avec des accessoires du genre. -Ariane


Dans la sacoche...des fondatrices

Et toi, que contient ton sac à main?

Photo de signature pour Jennifer Martin.

Révision par Ariane Martineau

Les autres l’auront toujours pire

Parler de soi

On l’entend souvent ça : ” Pense aux enfants en Afrique qui mangent pas. “, cette phrase conçue pour inciter les enfants d’ici à finir leur assiette, à ne pas gaspiller. Tout le monde devrait apprécier ce qu’il a à sa disposition, aux privilèges de sa vie, aux ressources disponibles. Mais ça m’a souvent fait penser au fait que, si je n’ai plus faim, ça donne quoi de me forcer? Je ne parle pas de jeter son assiette, mais de la mettre de côté le temps de retrouver l’appétit.

Connaissez-vous l’écriture automatique? Eh bien, c’est ce que je suis en train de faire en ce moment. L’époque de LiveJournal me manque parfois. Ces années pendant lesquelles j’écrivais mes pensées sur Internet, sans même savoir qui et si quelqu’un les lisait. Ce moment d’enfance où mes journaux intimes s’accumulaient et étaient gonflés par l’encre. Maintenant, on écrit pour les autres et moins pour soi. Je dis pas que tout le monde fait ça, mais on s’entend que c’est quand même rendu une denrée rare.

Pour revenir à mon sujet principal. Je sais que les autres l’ont pire que moi, je sais que je suis privilégiée sur plusieurs points. Reste que le mal des autres n’effacera jamais le tien. Tu peux te raisonner en te disant que Hey ça pourrait être pire! mais c’est pas toujours possible. On n’a pas constamment la force de raisonner logiquement quand on ne va pas bien.

Si quelqu’un va mal, on ne va pas commencer en lui disant “Ah, mais tu sais, Érica s’est cassé le bras l’autre jour, toi non. ” Premièrement, ça n’aide en rien. Deuxièmement, ça diminue tes problèmes, mais pas dans le bon sens. Bien sûr que je peux me dire que, ouf, une chance que j’ai un toit, de la nourriture et des ami.es, reste que le mal est là quand même. Je vais souvent passer par-dessus mes bobos en me disant que ça pourrait être pire, que je suis chanceuse d’avoir la vie que j’ai, mais ça fait en sorte que j’accumule et que ça finit par déborder. C’est pas sain. Faut en parler.

Et quand on a le goût de parler de soi, de trucs plus négatifs, je trouve important de vérifier que son interlocuteur ou interlocutrice a la force de t’entendre. Si cette personne ne va pas bien, c’est sûr que ça n’apportera rien de bon pour toi ou elle.

Alors j’attends. Parce que mes maux sont moins importants que ceux de mes ami.es.

Nouvelle succursale pour les fans de brunchs!

Nouvelle succursale pour L'Oeufrier

Comme je ne suis pas très matinale (mais que j’essaie fort de l’être plus), j’apprécie beaucoup les brunchs. Ce repas pas trop tôt, qui te donne le temps d’avoir assez faim et qui peut être considéré comme un dîner en même temps, sans se sentir mal de manger des grosses portions de crêpes. Oui, mon repas de la journée préféré.

Quand nous avons eu la possibilité d’aller découvrir la nouvelle succursale de L’Oeufrier sur Ontario, dans HOMA, je n’ai pas hésité une seule seconde. J’ai commencé ma journée avec un grand verre de jus vert (ma sorte pref) : ananas, épinards, mangue, yogourt et miel! J’avais le goût d’essayer les multiples variétés, dont celles plus sucrées, mais j’ai focusé mon choix sur celui qui me semblait le plus santé. Pour l’assiette, j’ai opté pour des oeufs bénédictines, parce que c’est le genre de chose que je ne me ferais pas chez moi! La combinaison de saumon fumé et fromage à la crème était délicieuse, comme attendu. Un petit peu trop salé à mon goût, mais je balançais le tout avec l’immense bol de fruits frais qui accompagnait mes deux muffins anglais. Mention spéciale aux patates écrasées : j’adore!

Le menu est très complet, l’ambiance est décontractée, le décor est épuré et moderne et les portions sont tout simplement IMMENSES. Pas mal impossible d’avoir encore faim après ce que j’ai commandé. Je vous mets au défi!

Avec près d’une trentaine de succursales, vous risquez de trouver un Oeufrier proche de chez-vous!

SITE

FACEBOOK

INSTAGRAM

Nouvelle succursale pour L'Oeufrier
Nouvelle succursale pour L'Oeufrier
Nouvelle succursale pour L'Oeufrier
Nouvelle succursale pour L'Oeufrier
Nouvelle succursale pour L'Oeufrier
Nouvelle succursale pour L'Oeufrier
Nouvelle succursale pour L'Oeufrier
Nouvelle succursale pour L'Oeufrier
Nouvelle succursale pour L'Oeufrier

L’eau du bain très chaude qui noie mes problèmes

Je ne suis pas très matinale, je ne crois pas que je l’ai jamais été. Je me souviens qu’au secondaire, je rushais pas mal à me lever, que je ne prenais même pas le temps de déjeuner, parce que j’avais juste le temps de m’habiller et de courir vers l’autobus. Une chance que je prenais un bain la veille. Je dis un bain, mais c’était plutôt un spa. Je mettais l’eau ultra chaude, avec un truc quelconque dedans pour ajouter une bonne odeur, je m’y étendais pendant beaucoup trop longtemps et j’écoutais le silence. Le fait que la deuxième salle de bain se trouvait dans le sous-sol, loin des pièces occupées – les chambres, la cuisine, la salle à manger et le salon – permettait au silence de bien être présent et je pouvais mettre ma tête sous l’eau et l’entendre au travers des bulles qui rentraient dans mes oreilles et me chatouillaient à chaque fois. Pendant que je submergeais 95% de mon corps sous l’eau – je faisais attention de laisser mes yeux et mon nez en dehors, au cas ou je me serais endormie, plusieurs choses me passaient par la tête. Je saurais pas dire quoi exactement, vu que ça fait environ 15-20 ans de ça, mais je me souviens quand même que je me sentais calme, malgré les montagnes russes du secondaire. L’adolescence qui te rentre dedans, y’a personne qui t’y prépare. Tu te sens souvent seul.e au monde, pis tout est tellement amplifié. En repensant à mes problèmes de l’époque, c’était minime (avec le recul), mais quand ça m’était arrivé, je ne savais pas quoi faire, je me sentais très lonely et je croyais être seule à vivre ces émotions et ces hauts et bas si intenses. Par contre, je peux dire que je me suis toujours trouvée très positive. Je n’ai jamais baissé les bras, malgré le bullying, venant de personnes proches ou moins. J’avais toujours en arrière-pensée que ça allait passer. Et j’avais raison. Les enfants, c’est mean. Et souvent sans raison valable. J’avais pas d’estime de moi, mais still, je savais que je valais mieux que ça. L’estime de soi. Paraitrait que c’est sexy. J’saurais pas dire, parce qu’elle est souvent passée en parallèle de moi. Elle s’en vient de plus en plus proche de moi, pis j’risque de foncer dedans à un moment donné. J’ai presque hâte.

Les meilleurs chocolats chauds

La Grande Tournée du Chocolat

La Grande Tournée des Chocolats Chauds, collaboration de La Tablée des Chefs et Valrhona, est commencée depuis hier et se continue jusqu’au 3 février et vous voulez essayer le plus possible des choix offerts. Tout ça, pour une bonne cause, car, avec cette 5e édition, des chocolatiers et pâtissiers de Montréal et Québec (pour un total de 17 et 4 établissements respectivement) participent au concept au profit du programme de formation de La Tablée des Chefs, qui aide au niveau de l’éducation culinaire chez les adolescents (comme Les Brigades Culinaires). De ce fait, un montant de 0.50$ est remis à l’organisme lorsque vous achetez un chocolat chaud! En plus, Valrhona offre 50g de chocolat à chaque achat, pour les activités sociales de La Tablée des Chefs. Wow!

Coups de coeur d’Ariane

1- Le chocolat chaud unique de Patrice

La mousse aérienne aux champignons de Gaspésie m’a complètement séduite. Moi qui aime les trucs qui sortent de l’ordinaire, j’ai été gâtée et je n’ai pas regretté!

La Grande Tournée du Chocolat

2- Le meilleur mélange d’orange et chocolat de chez Pecadille

J’ai toujours apprécié le mixte de ces deux saveurs et ça ne pouvait pas être plus parfait.

La Grande Tournée du Chocolat

3- Sucré et salé chez Dinette Nationale

Le petit bout de pain salé, avec le chocolat amer et sucré m’ont ravie à la première gorgée.

La Grande Tournée du Chocolat

Coups de coeur de Karine

1- Le chocolat chaï gourmand du Westrose

Un véritable coup de coeur! C’était tellement bon. Un petit fond de chocolat noisette, suivi d’un chocolat chaud onctueux infusé avec du thé chaï et, pour finir, avec une chantilly délicieuse. J’ai vraiment adoré la combinaison des trois dans un seul breuvage. Juste d’y repenser, j’ai envie d’aller m’en chercher un immédiatement.

La Grande Tournée du Chocolat

2- Le chocolat chaud London Fog de Fous Desserts

J’étais intrigué et je n’ai pas été déçue. Étant une grande fan de London Fog, le mélange entre le chocolat et l’infusion de thé noir était vraiment délicieuse!

La Grande Tournée du Chocolat

3- Le chocolat chaud vegan de La Fabrique Arhoma

C’était délicieux comme chocolat chaud, pas trop sucré ni amer, exactement comme j’aime mes breuvages chauds. Fait avec du lait d’amande, j’en aurais bu une grande tasse sans problème.

La Grande Tournée du Chocolat

Et pour encore plus vous donner le goût d’aller vous chercher un chocolat chaud dès demain, voici d’autres photos des délicieux chocolats que nous avons dégustés à la soirée d’ouverture de l’événement.

La Grande Tournée du Chocolat
Talie
La Grande Tournée du Chocolat
Lescurier
La Grande Tournée du Chocolat
Les Copains D’abord
La Grande Tournée du Chocolat
Les Chocolats de Chloé
La Grande Tournée du Chocolat
Les Arts Gourmets
La Grande Tournée du Chocolat
Le P’tit Atelier
La Grande Tournée du Chocolat
La Tablée des Chefs
La Grande Tournée du Chocolat
Hélico
La Grande Tournée du Chocolat
Café Prague
La Grande Tournée du Chocolat
Au Festin de Babette
La Grande Tournée du Chocolat
Arhoma
La Grande Tournée du Chocolat

Cocktails et tapas au Bureau

Bureau bar à tapas

Quand on a l’opportunité de tester un restaurant, je suis sûre à 98% que c’est une place que je n’ai pas encore découverte, tellement Montréal est immense et regorge de belles places où se goinfrer. Et je ne me trompais pas avec le Bureau Bar & Tapas situé dans Griffintown, endroit que j’ai agréablement apprécié en présence de mes amis Andrew Tchernilevskii et Anthony Airoldi.

Bureau bar à tapas
Bureau bar à tapas
Bureau bar à tapas

Pour commencer la soirée, nous avons reçu de délicieuses huîtres ; j’en suis très fan et je n’ai pas été déçue! La présentation était simple et efficace et j’avais seulement hâte de voir la suite.

Bureau bar à tapas
Bureau bar à tapas

En attendant nos plats, nous avons opté pour des cocktails différents et très goûteux. J’ai apprécié le goût de pomme dans l’un et le romarin dans l’autre. Sans parler du drink chaud à la cannelle! Mon coup de coeur.

Bureau bar à tapas
Bureau bar à tapas

Avez-vous déjà mangé du fromage flambé? C’était impressionnant et j’en aurais repris si je n’avais pas eu d’autres plats qui m’attendaient.

Bureau bar à tapas

Et ce plat. Ce n’est pas pour tout le monde, car la texture est très spéciale, mais j’ai adoré! Reconnaissez-vous ce que c’est? Du calmar avec une sauce aux tomates!

Bureau bar à tapas

Ma première paella. Je ne peux donc pas comparer, malheureusement, mais j’ai un bon sentiment qu’elle était réussie. Étant donné que j’aime les moules à la base, c’était une valeur presque sûre.

Bureau bar à tapas
Bureau bar à tapas
Bureau bar à tapas
Bureau bar à tapas

Finalement, nous avons passé une agréable soirée et j’ai hâte d’y retourner pour essayer les autres tapas et cocktails… ou reprendre un cocktail chaud!

Folie Insta – Janvier

Folie Insta du mois de janvier 2019.

Et voilà, 2019 est commencé et on a le goût de nouvelles choses, on veut sortir de la routine, en même temps qu’on souhaiterait s’engager dans des résolutions plus saines. Bien sûr, tout ça, toutes ces promesses, ne tiendront pas bien longtemps la route. Par paresse ou juste parce qu’on se rend compte que hey, c’est quand même le fun de faire ce qui nous tente sans autant de barrières. Bref, j’ai un peu dérapé, mais je voulais en venir au fait que je m’inspire des gens que je suis sur Instagram pour savoir ce que j’aimerais faire de mon année. Parfois, c’est réalisable, d’autres, pas du tout, mais ça reste positif.

Rosalie, boule d’énergie et tellement une belle source d’inspiration. Elle travaille avec acharnement et passion sur ses projets et produit de superbes résultats!


Catherine, on a qu’à la regarder aller un peu et on voit qu’elle a travaillé, et travaille encore, très fort pour en être où elle est! Ses publications IG sont bien pensées, sans pour autant sembler fake, j’adore! P.S. Sa passion pour Mickey Mouse me rejoint.

On suit ce compte depuis déjà un moment et il fait partie des feeds qui apportent seulement un grand sourire sur ton visage chaque fois ; les couleurs et les textures sont merveilleuses.

Jade, je la suis depuis l’époque de MySpace et je l’ai toujours trouvée intriguante et que dire de son fils beaucoup trop cute. Elle n’a pas la langue dans sa poche et se fout souvent de l’opinion malsaine des gens. Thumbs up fille! Et elle est plus petite que moi, oui oui.

Dans un autre range, on a ici une magnifique femme de Montréal qui show off ses tattoos et son sublime corps. Son style n’est pas celui habituel qu’on pourrait retrouver dans les feeds blancs de IG et je trouve ça rafraîchissant.

View this post on Instagram

YUNG & BHAD 💸

A post shared by @ pupilles on

Ce sera tout pour le mois de janvier, je voulais y aller avec les comptes qui font le plus plaisir à mes yeux dernièrement! À bientôt!

Top 20 des articles les plus populaires de 2018

Top 20 des articles de 2018

Depuis la fondation du blogue en 2016, vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre et ça, c’est tellement apprécié. De petit blogue fondé par 4 filles différentes mais complémentaires, nous sommes maintenant plus d’une vingtaine à contribuer au succès de Folie Urbaine et à voir toujours plus grand pour les années à venir.

L’année 2018 a été marquée par le départ de l’une des fondatrices, mais aussi par l’arrivée de nouvelles auteures afin de former la team mom et offrir à nos lecteurs une plus grande diversité au niveau des textes et rejoindre un plus grand public.

C’est également en 2018 que nous avons atteint le million de visites sur notre site. Eh oui, à ce jour, 1 452 000 visites ont été enregistrées sur le site de Folie Urbaine et notre texte le plus populaire a été vu par plus de 110 000 personnes. Ce sont des statistiques dont nous sommes très fières.

Tous ces beaux chiffres n’auraient pu être compilés sans des textes de qualité et des lecteurs aux rendez-vous. C’est pourquoi nous tenons à vous remercier pour votre intérêt envers nos opinions, nos histoires et nos plumes diversifiées.

Voici donc une compilation des 20 meilleures articles de l’année 2018.

1- À toi, l’éducatrice à bout de souffle Jennifer Martin

2- Le récent livre d’Isabelle Huot : les menus Kilo solution Jennifer Martin

3- Gatto Matto, le nouveau restaurant de Laval où tu dois aller Jennifer Martin

4- 5 coups de coeur de septembre Karine Caron-Benoit

5- Caprina, 20 ans de douceur Karine Caron-Benoit

6- Fais le pour toi pendant 365 jours Marie-Pier Carle

7- Pour toi mon amie Stéphanie Fanny Poisson

8- 16 paires d’yeux et un coeur comblé Charline Ibarra

9- Pour rendre tes matins plus beaux Ariane Martineau

10- Les produits Baby Leaves Science, nouvelle gamme de la compagnie Attitude Marie-Pier Carle

11- La série Colocs Jennifer Martin

12 On a découvert le Cabaret C Jennifer Martin

13- Devenir son premier choix Véronique Desrochers

14- Les défis d’avoir un enfant surdoué Charline Ibarra

15- Maman à 40 ans, je suis rendue là? Fanny Poisson

16- Critique du mois : romeo’s gin en version prêt-à-boire Ariane Martineau

17- La mère poule que je suis Charline Ibarra

18- Ode à ma bibliothèque Jennifer Martin

19- Le jour où tu seras grand Véronique Desrochers

20- Quand je suis tombée enceinte Marie-Pier Carle

On vous promet des textes aussi variés et touchants en 2019 et nous espérons que Folie Urbaine saura combler vos espérances.

Merci de nous lire et de nous laisser vous accompagner dans votre quotidien.

Bonne année 2019!

Photo de signature pour Jennifer Martin.
ariane reviseure

Whisky Café & Cigares

Whisky Café et l'endroit ou vous pouvez fumer un cigare.

Quand Karine m’a parlé d’aller visiter un Whisky Bar, j’ai été intéressée à découvrir ce genre d’endroit. La partie cigare me rejoint moins, étant donné que je ne fume pas, mais j’étais tout de même curieuse de tenter l’expérience en partie.  Nous avons donc accepté l’invitation du Whisky Café à aller déguster un whisky sur St-Laurent.

En arrivant sur place, la lumière tamisée, l’ambiance rétro et la décoration qui nous fait sentir dans une autre époque m’a tout de suite charmée. Karine m’attendait à une banquette, allumée d’une bougie, impatiente de déguster leurs cocktails. Les photos suivantes sont beaucoup plus éclairées que lorsqu’on se retrouve sur place, étant donné que j’ai pris les photos avec un Pixel et son mode Night Sight. Aucune publicité ici, mais le mode de nuit est tout simplement parfait, surtout lorsque je désire vous montrer le décor dans un nouvel endroit.

Nous avons commencé par un cocktail au whisky, ensuite un mocktail vraiment délicieux, pour finir par un whisky dans le cigar room. Sans même en fumer, nous avons aimé l’expérience, c’est pas peu dire! Et pour les personnes qui n’aiment pas l’odeur ne sentiront rien si elles ne se rendent pas dans cette pièce spéciale qui est tout de même bien ventilée pour ne pas représenter l’expérience à 100%.

Personnellement, j’ai déjà hâte d’y retourner pour déguster un café irlandais! Je me prendais un ou deux petits plats en même temps pour y passer une agréable soirée. 

Twitter WhiskyCafe
Pinterest Whiskycafe
Instagram Whiskycafe
Site Whiskycafe

Lundi – Jeudi : 5PM – 1AM
Vendredi : 5PM – 3AM
Samedi : 6PM – 3AM
Dimanche : 7PM – 1AM

Whisky Café et l'endroit ou vous pouvez fumer un cigare.
Whisky Café et l'endroit ou vous pouvez fumer un cigare.
Whisky Café et l'endroit ou vous pouvez fumer un cigare.
Whisky Café et l'endroit ou vous pouvez fumer un cigare.
Whisky Café et l'endroit ou vous pouvez fumer un cigare.
Whisky Café et l'endroit ou vous pouvez fumer un cigare.
Whisky Café et l'endroit ou vous pouvez fumer un cigare.
Whisky Café et l'endroit ou vous pouvez fumer un cigare.
Whisky Café et l'endroit ou vous pouvez fumer un cigare.
Whisky Café et l'endroit ou vous pouvez fumer un cigare.