Ouvrir une porte

Ouvrir une porte sur un autre monde

Le mois d’octobre est synonyme d’automne mais aussi d’Halloween. Qui dit Halloween dit également, fête des morts. Donc, j’ai décidé en ce mois d’octobre de vous ouvrir une porte sur la vie après la mort. Les esprits et le surnaturel, c’est réel ou complètement faux ? Selon vous, que ce passe-t-il lorsque que notre corps physique cesse de fonctionner ? Est-ce que notre esprit meurt aussi? Dans certaines religions oui et dans d’autres non. Aujourd’hui je vous ouvre mon monde à moi. Mon opinion, sans jugement sans mensonges. Juste ma vision à moi des choses.

Je suis ce qu’on appelle, une personne spirituelle. Une personne qui croit qu’il y a quelque chose après la vie et qui croit à la réincarnation et aux surnaturels.

Étant plus jeune, je n’étais pas une enfant ordinaire. Je parlais souvent seule, je savais des choses que je n’aurais pas du savoir, j’avais cette facilité à voir l’aspect spirituel partout où j’allais. J’ai toujours su que j’étais différente. Que je voyais, étendais et sentais des choses que d’autres ne voyaient pas. Je ne me suis jamais vraiment posé de question, pour moi c’était très clair, je parlais avec des êtres décédés parce que non la mort n’était pas une fin mais un commencement ailleurs. L’insouciance de l’enfance, je n’avais pas peur, je n’avais pas de doute ou d’incertitude à savoir si c’était réel ou si j’étais folle. Je ne faisais que croire en moi et en ce que je ressentais.

Lorsque l’on meurt notre corps meurt mais notre âme, elle, survie. Je crois qu’il y a une belle lumière au bout du tunnel, je m’imagine de grandes portes dorées, une lumière brillante presque aveuglante et je m’imagine être entourée des gens qui ont quitté ce monde avant moi. C’est ma vision à moi de ce que l’on appelle la vie après la mort entre autres « le paradis »

En vieillissant j’ai réalisé que j’étais ce que l’on caractérise « médium ». Non, je vous rassure un médium n’est pas ce que l’on croit. Ce n’est pas la vielle dame au foulard avec ses cartes et sa boule de cristal. Un médium, c’est quelqu’un avec une extrême sensibilité qui perçoit des choses qui ne viennent pas du monde où nous sommes. Je pouvais aller à une soirée avec des amis et avoir une énorme migraine en entrant dans la maison de la personne. Je pouvais me sentir étourdie seulement parce que j’étais entourée de trop de gens à la fois.

Adolescente, les choses ont changé, la peur du jugement des autres et la difficulté à m’intégrer m’ont fermée au monde spirituel. À celle que j’étais vraiment. Je souffrais, je ne voulais plus être différente des autres, je ne voulais plus sentir ni entendre. Alors, à force de me dire que je n’entendais et ne sentais rien j’ai fini par ne plus rien entendre non plus. J’avais fermé la porte.

Aujourd’hui je suis adulte, je sais qui je suis, je sais d’où je viens et je sais que cet aspect fait partie de moi. Pour l’instant ce don est encore endormi, endormi d’un sommeil profond auquel je l’ai plongé. Je n’arrive pas à rouvrir totalement la porte que j’ai fermée. Mais ça viendra un jour. Et vous, ressentez-vous des choses parfois, une présence lorsque vous êtes seul, un signe d’une personne qui vous est chère et qui est partie ? Croyez que cela est possible de ressentir des choses inexplicables ?

Rébecca Séguin-labelle
Josée Robichaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *