• j'essaie de méditer
    Dominique B.,  Tous les articles

    J’essaie de méditer

    J'ai souvent entendu dire que c'était normal que notre esprit s'échappe lors d'une séance et qu'il faut simplement l'accepter et ramener notre pensée vers le vide, vers les «sensations de notre corps». Mais on ne m'a toujours pas dit comment je devais réussir à faire ça, prendre par la main ma pensée volage et l'a ramener.

  • guide du parfait voyageur en transport en commun
    Dominique B.,  Tous les articles

    Guide du parfait voyageur en transport en commun

    Si tu es un habitué de la métropole, tu as sûrement déjà pris le métro ou l'autobus. Dépendamment de ton niveau d'intérêt au bon fonctionnement du trajet ou de la fréquence de tes aventures dans le sous-terrain, tu dois avoir remarqué qu'il y a quelques règles non-écrites qui régissent le savoir-vivre du transport. Aujourd'hui, je les résume, pour ceux d'entre vous qui n'étiez peut être pas au courant.

  • coup de coeur aout
    Articles mensuels,  Culturel,  Dominique B.

    Août : 5 coups de coeur de Dominique

    Je me rends compte que devoir trouver 5 coups de cœur est un procédé plutôt difficile et intéressant. Il me permet de prendre mieux le temps d’observer mon entourage et ce que j’aime, surtout étant quelqu’un qui affiche rarement ses goûts, beaucoup de choses me laissent indifférente. En voici tout de même quelques un: 1- Blanc Soja J’aime bien ça les bougies quand vient le temps d’me faire à croire que j’ai un copain qui m’a coulé un bain à la lueur de la chandelle ou quand j’aime avoir un sentiment de propre en changeant l’odeur dans mon salon. Dernièrement, j’ai découvert les bougies de Blanc Soja, que tu connais…

  • souvenir d'insouciance
    Dominique B.,  Intime

    Souvenir d’insouciance

    Je réalise que je deviens de plus en plus peureuse et self-conscious. Ça m’attriste un peu car j’ai l’impression que je devrais devenir de plus en plus intrépide, toujours prête à pousser les limites de ma personne, plutôt que de devenir de moins en moins game. 

  • domir dodo solo celibat solitude sleep
    Dominique B.,  Intime

    J’préfère dormir solo

    J'ai une confession à faire; j'préfère dormir en solo. Je pense que ça toujours été comme ça, mais que depuis que j'habite seule depuis quelques années, que mon matelas a empreigné ma forme étoilée dans sa mousse, je trouve ça de plus en plus difficile dormir avec quelqu'un.

  • je communique mal
    Dominique B.,  Intime

    Je communique mal

    J’ai l’impression que l’écran qui me sépare de la personne me donne la distance nécessaire alors qu’en vrai, certaines personnes le savent, les seules locomotives pour mes émotions sont souvent des larmes. Ça donne probablement l’impression que je suis plus en contrôle de ma personne que je le suis en réalité.

  • dis-moi comment tu dates, je te dirai qui tu es célibataire
    Dominique B.,  Intime

    Dis-moi comment tu dates, je te dirai qui tu es

    L’immense buffet que représente les réseaux de rencontre de nos jours, ne me fait pas saliver au point de penser plus grand que ma panse. (...) Je constate que c’est maintenant difficile pour la plupart des gens de fonctionner de la sorte. On me l’a exprimé à plusieurs reprises; de la part de ces hommes qui ne savent pu où donner de la tête devant la possibilité de swiper facilement la prochaine sur la liste, et de ces femmes qui, dévastées, me racontent qu’elles se sont fait avoir par un autre « fuckboi »!

  • Cher dude, je veux plus que tes dickpics
    Dominique B.,  Intime

    Cher dude, je veux plus que juste tes dickpics

    Je t'écris parce que ces temps-ci, on passe beaucoup de temps sur snapchat, à se désirer quand on n’est pas trop lazy. Souvent, pour sauver du gaz, notre relation en reste à quelques photos tard le soir afin de nous donner le matériel nécessaire pour faire la job tuseul. Je remarque alors que lorsque ce n'est pas ton visage que tu me montres, l'image qui jailli sur mon écran se situe bien en-dessous de la ceinture; tu me montres ton pénis.

  • Cher dude qui m'a unfriend
    Dominique B.,  Intime

    Cher dude qui m’a unfriend

    Je constate également que cela veut dire que tu fais partie de ces gens qui utilisent le terme «friendzone» comme s’il s’agissait du Voldemort des communs mortels, celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Je comprends donc que ton intérêt envers moi ne pouvait que se développer devant un café, les yeux en cœur et avec mon pied qui se frotte lascivement sur ton mollet.