personnes inspirantes

Ces personnes qui m’ont inspirée en 2020

Ouf, 2020 aura apporté son lot d’événements historiques, et aura certainement permis de montrer le meilleur et le pire de l’être humain. C’est plutôt encourageant que j’aie réussi à répertorier quand même quelques noms pour former une liste de personnes inspirantes. J’ai donc eu envie, encore cette année, de les mettre en lumière ici, question de partager avec vous mes coups de cœur. Parce que oui, y’a quand même eu du beau en 2020!

– Élisabeth Massicolli

Probablement MA révélation en 2020 puisque j’aime particulièrement suivre son quotidien depuis plus d’un an. Cette journaliste, autrice, féministe est si divertissante et éloquente que j’ai eu un coup de cœur pour ses textes et ses réflexions avant même que son premier roman soit publié en septembre dernier. J’ai d’ailleurs fait une critique littéraire sur celui-ci juste ICI. Expatriée sur les terres italiennes de ses ancêtres depuis quelques mois, elle a dû revenir au pays au début de la pandémie en laissant une partie de ses effets personnels, mais surtout une grande partie de son cœur en sol européen. C’est avec beaucoup de compassion que j’ai suivi son retour au Canada et même si elle est toujours aussi divertissante et pertinente sur les réseaux sociaux depuis son retour, je la comprends de soupirer bruyamment à la perspective de ne pas savoir à quel moment elle pourra y retourner pour nous partager les plus beaux coins d’Italie.

– Juliette Bélanger

J’ai fait sa découverte à la suite de la vague de dénonciations qui a déferlé sur les réseaux sociaux en juillet dernier. Bien qu’elle soit la fille du chanteur Daniel Bélanger, c’est pour ses visuels pertinents et son expertise en tant qu’étudiante en victimologie et criminologie qui m’ont interpellé. C’est une humaine incroyablement empathique qui met toujours les bons mots sur plusieurs situations vécues. Elle écrit merveilleusement bien et surtout, elle donne envie qu’on se confie à elle afin d’avoir une oreille réconfortante et entendre des mots doux pour voir la lumière après les ténèbres.

– Mélissa (Dusty Rose)

Parmi les créateurs de contenu québécois, j’ai bien évidemment des favoris qui ont su se démarquer par leur travail, mais aussi leur personnalité. C’est le cas de Mélissa, connue sous le nom de Dusty Rose sur Instagram. En 2020, je me suis émerveillée de son contenu pratiquement chaque jour. Son goût très sûr en matière de déco, c’est pratiquement grâce à son compte que je suis tombée en amour avec le style «farmhouse» puisque sa maison est magnifiquement décorée selon cette tendance. C’est une fille dynamique qui a toujours 1001 projets et idées. J’admire énormément ce qu’elle fait, je l’ai même déjà croisée au Village des Valeurs, puisque nous habitons la même ville, et j’ai été trop gênée pour aller lui parler en personne! Elle est pourtant très accessible puisqu’on s’écrit régulièrement sur nos comptes respectifs.

– Marie-Joelle Parent

Depuis plusieurs années, je voue une admiration sans bornes pour cette journaliste, autrice et maintenant employée de Pinterest dont j’ai pu suivre le quotidien, qui se déroule maintenant à San Francisco, lors d’un épisode de l’émission Expat. Je lui dois d’ailleurs mon amour pour la grosse pomme puisque c’est en lisant ses aventures et ses chroniques sur la ville qui ne dort jamais, où elle a élu domicile pendant quelques années avant son exile en sol californien, que j’ai eu envie d’y faire un saut. Son livre, 300 raisons d’aimer New York, m’a d’ailleurs accompagné lors de mon deuxième périple. J’adore suivre son nouveau quotidien de maman et surtout rêver en regardant ses nombreuses photos et stories sur la destination de mes rêves : la Californie.

– Jay Du Temple

Bien que l’édition 2020 d’Occupation Double soit loin d’être à la hauteur de mes attentes, c’est probablement grâce à l’animation de Jay Du Temple que j’ai poursuivi mon écoute. J’ai trouvé sa façon de confronter les candidats rafraîchissante et surtout, il a montré un côté humain qui m’a beaucoup plu. Et que dire de son look qui a tant fait jaser et qui lui a permis d’offrir une édition du magazine Elle Québec plus relevée et audacieuse! Hâte de continuer à voir son évolution en tant qu’artiste.

– Hugo Meunier

Ce journaliste du blogue Urbania me captive avec ses écrits depuis plusieurs mois. Je ne manque jamais un de ses textes et j’ai même lu son roman, Le patron, qui ne ressemblait à aucun autre que j’ai pu lire dans la dernière année. Ses sujets d’articles sont toujours intéressants et divertissants, et j’aime vraiment le ton qu’il emploie pour livrer ses états d’âme ou ses opinions du moment. Je consomme ses textes comme un bon chocolat chaud (je ne bois pas d’alcool) et j’adorerais jaser écriture et journalisme dans un café en sa compagnie. Peut-être qu’un jour, je le croiserai quelque part et qu’on pourra échanger sur cette passion que nous avons en commun : les mots.

2020, t’as peut-être été particulière, tu seras sans doute inoubliable, mais je te remercie quand même d’avoir mis dans mon collimateur ses personnalités diversifiées.

Et toi, qui t’as inspiré en 2020?

Jennifer Martin
Jeneviève profil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *