Folie critique·Folie culturelle & artistique·Folie intime·Folie locale·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Des lectures qui font du bien à l’âme

Depuis janvier, j’ai lu plusieurs livres et je ne pouvais faire autrement que de vous en parler parce que lire, c’est magique. Comme vous le savez peut-être, je ne lis que des livres québécois et quelques fois français. Pas parce que je boude le reste, mais simplement parce que c’est ce que je préfère. Au Salon du livre qui a eu lieu en novembre 2017, j’ai acheté quelques livres que j’avais bien hâte de lire. À Noël, j’ai également reçu des romans et avec Folie Urbaine, j’ai eu la chance de lire quelques livres reçus comme copie de presse. Alors sans plus tarder, voici ce que j’ai lu et ce que j’en ai pensé.

Les cicatrisés de Saint-Sauvignac

par Sarah Berthiaume, Simon Boulerice, Jean-Philippe Baril-Guérard et Mathieu Handfield

Reçu à Noël, j’ai adoré ce roman que j’ai lu en une soirée, c’était drôle et différent. Le fait que ce soit quatre auteurs différents qui écrivent chacun un chapitre du livre qui tourne autour d’un même sujet, les glissades d’eau, c’était toute une expérience ! L’histoire se déroule dans un petit quartier où des glissades d’eau sont construites et où plusieurs enfants sont blessés au dos suite à un clou oublié dans la plus haute glissade du monde. Bref, c’est loufoque et vraiment divertissant : j’ai adoré !

Lui

par Patrick Isabelle

Un roman qui traite d’une fusillade dans une école secondaire. C’est un jeune qui a décidé de se venger en tirant sur tout le monde à son école et qui sort de plusieurs années dans un centre d’incarcération jeunesse. On accompagne les victimes et le criminel dans leur quotidien qui fait revivre les vieux souvenirs de cet événement passé. J’ai aimé, bien qu’un peu incertaine au début vu le sujet, mais je n’ai pas pu m’empêcher de l’acheter, car le livre m’intriguait. Ce roman est bien écrit et je l’ai lu en un week-end.

Port de mer

par Luc Mercure

C’est un livre que j’ai acheté dans une friperie. Je voyais ce titre régulièrement en librairie, donc j’ai décidé de me le procurer. Je me souviens l’avoir lu en quelques heures; il n’est pas très épais. J’attendais qu’un document se transfère sur mon ordinateur et je suis sauté dans cette histoire : un jeune homme fragile, difficile avec lui-même, brisé, à la recherche de son identité. J’ai aimé la profondeur des mots et j’ai longuement pensé au personnage après ma lecture. C’est un bon livre à lire, simplement pour s’enfuir de son quotidien, d’y revenir et de se sentir bien.

Nikolski

par Nicolas Dickner

Ma mère est libraire et souvent, lors de conférences, elle revient avec des romans qu’elle a reçus. J’aime aller fouiner dans sa pile de livres, on n’a pas le même type de lecture, mais souvent je tombe sur une perle qui me fait du bien. C’est le cas pour ce roman, une histoire douce, simple et tellement belle. L’histoire de deux êtres, différents, mais pareils en même temps. Les détails écrits par l’auteur m’ont fait voyager et j’ai pu me mettre de beaux décors en tête. Est-ce que j’ai aimé ? Oui.

Le guide du travailleur autonome (Merci à Roy and Turner pour la copie de presse)

par Jean-Benoît Nadeau

Un outil parfait, je n’ai rien d’autre à dire que cela. Quand j’ai reçu le communiqué de presse, j’ai un peu hésité, mais je me suis dit que j’y trouverais certainement des outils pour mes contrats en tant que travailleuse autonome. J’ai appris plusieurs choses. C’est bien détaillé, bien séparé et j’ai apprécié le visuel. C’est quand même un livre théorique, mais il est écrit de manière à ce qu’il soit facile à consulter. Je suis contente d’avoir ce livre que je vais clairement prêter à mes ami.es travailleur.es autonomes et que je risque de consulter très longtemps.

À fleur de peau (Merci à Guy Saint-Jean éditeur pour la copie de presse)

par Saverio Tomasella

Wow. Un livre touchant et surtout, rempli d’espoir. Une femme en quête du bonheur qui, au fil du livre, réalise à quel point la vie est belle et qu’elle s’est enfouie dans une routine qui a fait en sorte qu’elle s’est complètement oubliée. Lire ce livre, c’est participer à la métamorphose de cette femme formidable et aussi se questionner sur sa propre vie. Oui, c’est un roman, une fiction, mais à travers les pages, c’est également un outil parfait pour faire une pause et se regarder d’un autre angle. En plus de l’histoire, il y a à la fin du livre plusieurs exercices que l’on peut faire. C’est un bel ouvrage à lire, relire et conserver pour les moments de tempêtes.

La Crue (Merci à Roy and Turner pour la copie de presse)

par Ariane Bessette

Je n’étais pas certaine au début lorsque j’ai lu le résumé du livre, mais j’étais attirée par le mystère de l’histoire. Je n’ai pas été déçue. En à peine deux jours, j’ai dévoré chaque mot, quelques fois difficile, triste, mais tendre. Une nostalgie, une peine, une souffrance d’une mère qui, 30 ans plus tard, pense encore à l’enfant qu’elle a perdu à la naissance. Des souvenirs, du doux, du moins beau, mais écrit de manière à ce que l’on se sente si proche du personnage qu’on a presque l’impression de lui tenir la main pour la consoler.

Dopamine (Merci à Roy and Turner pour la copie de presse)

par Jeanne Dompierre

Au moment d’écrire ses mots, je viens tout juste de tourner la dernière page de ce livre que j’ai lu en un week-end. L’intrigue m’attirait, mais je n’aurais pas pensé m’identifier autant au personnage principal. La souffrance, l’envie de mourir, la maladie mentale, les troubles alimentaires, les relations avec les autres, les addictions, le vide… Ce livre m’a parlé, m’a rappelé par où je suis passée dans la dernière année. Je ne veux pas trop vous en dire parce que c’est un livre que je recommande; un roman qui parle de vraies choses, d’un combat que trop de gens vivent en silence. Un roman bien écrit, bien pensé, qui malgré la lourdeur du sujet, a une ligne d’espoir. Il s’agit du premier roman de l’auteure et je souhaite de tout cœur qu’elle récidive pour un deuxième et un troisième pour que je puisse, une fois de plus, avoir la chance immense de la lire.

J’aime beaucoup lire, je prends de plus en plus de temps pour le faire également et j’aime découvrir de nouvelles histoires, de nouveaux ouvrages, tout ce qui peut apporter un petit plus à mon quotidien, qui peut me divertir, me faire rêver ou simplement me faire passer un bon moment. Je vais continuer à vous partager mes lectures, car j’ai encore une belle pile qui m’attend à la maison et avec le talent que nous avons ici, je ne doute pas que de nouveaux titres se retrouveront entre mes mains et sous mes yeux en soif de lecture.

En espérant vous avoir donné envie de lire !

karine signature Valérie_réviseure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *