Fille affirmée

Fille affirmée

Je ne suis pas devenue méchante, je suis juste à bout. À bout de me faire mentir. À bout de cette génération qui jette les relations à coup de swipe et qui butine à gauche et à droite, parce que maudit que l’herbe semble toujours plus verte chez le voisin. À bout des comportements de merde de tous et de chacun. Sérieux les gens, apprenez à vous gérer ! À bout de me faire dire que je suis trop difficile. Non, je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas en fait.

J’ai fini d’être trop gentille, douce, molle, soumise. Ouais, c’est exactement ça le mot… soumise. J’ai décidé de me choisir, de mettre mes limites et surtout de les faire respecter. J’ai choisi de me respecter !

Ça fait que je m’affirme. Je donne mon opinion. Je dis non quand je ne veux pas, même si j’ai souvent dit oui auparavant. C’est important de respecter mes choix, mes intérêts, mon bien-être. Aujourd’hui, je l’ai compris !

Fille affirmée

Mais ça, avez-vous remarqué que ça dérange ? Surtout chez une fille. On dit qu’une fille, ça ne sait pas ce que ça veut. On dit que si tu la travailles bien comme il faut, elle finira par changer d’idée. On dit que son non veut dire oui dans le fond. Ou encore qu’une fille ça ne s’affirme pas tout simplement, que c’est une histoire de gars, ça. Puis, si une fille le fait, qu’allons-nous lui répondre ? On va douter de ce qu’elle dit. On va tenter de la faire changer d’idée. On ne va pas respecter son opinion ou on va trouver un autre moyen de la discréditer en passant par son apparence, par exemple. Tout est bon pour la faire taire. Parce que ce qu’on pense des filles, c’est que ce qu’elles ont à dire est moins important que les gars.

Mais c’est faux ! Et fille, je t’invite, toi aussi, à assumer ce que tu penses, ce que tu as à dire. Parle, dis oui, dis non, ne te laisse pas marcher dessus juste parce que t’es une fille et qu’on veut avoir le pouvoir sur toi. Non, tu mérites que l’on t’écoute comme tout le monde. Assume tes choix, écoute tes feelings, exige le respect. Enfin, la première personne à pouvoir te respecter, c’est toi-même !

Marie-Pier Quessy
Karelle Gauthier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *