Folie familiale·Folie intime·Jenny Ouellette-Levesque·Tous les articles

Hommage aux Mamans dans mon entourage : Amies, Famille, Collègues

Est-ce que je suis prête pour être mère? C’est une très bonne question, parce que je n’y avais jamais pensé avant la rencontre de mon copain actuel. Tel que mentionné dans un précédant article, je réalise beaucoup de choses et me questionne sur beaucoup de choses depuis son arrivée dans ma vie. J’ai la conviction qu’il va m’apporter un tout nouveau sens dans ma vie un jour.

Il est bien évident que nous n’avons pas besoin de diplôme de secondaire ou universitaire pour devenir mère, mais je regarde les mamans autour de moi pour répondre un peu aux questions que j’ai ou tout simplement me faire une idée de c’ce que c’est qu’être une maman.

Bien que je sois entourée de mères, que ce soit les amies, les collègues de travail et même celle de ma famille, il reste que je n’ai aucune idée de comment le tout va être à ce moment-là dans ma vie.

Il y a plusieurs mois, j’ai fait un texte concernant ma mère et ce qu’elle fait pour ma grand-mère : aidante naturel. Je ne veux pas revenir sur ce sujet, cependant ma mère est un modèle pour moi, sans aucun doute. Il y a aussi les amies qui peuvent servir de modèles. En effet, il y a deux amies à moi que je trouve vraiment impressionnantes à voir depuis qu’elles sont mamans. Je ne vais pas dire leurs noms, elles devraient se reconnaître. Pour les besoins de la cause, disons amie A & amie B.

Ce qui me fait peur avec l’idée d’avoir des enfants est que mon copain travaille de soir/nuit. Mon père a travaillé de soir une partie de ma jeunesse, ceci me confirme que le tout est possible. De plus, mon amie appelée A, me démontre que tout se peut. Avoir une famille est une gestion du temps, peu importe les heures de travail des parents. Ce que je trouve incroyable de cette maman est la manière qu’elle gère le tout. Elle travaille de jour et son chum de soir. Un jour, je vais avoir un peu plus de courage pour la questionner sur son quotidien. Je crois que je ne cherche pas trop à avoir de détails pour ne pas trop me créer des mauvaises idées de cette situation. Lorsque j’ai des doutes concernant l’idée d’avoir des enfants, je me dis dans ma tête ou tout haut : « Elle a réussi à se créer une routine avec sa famille alors moi je peux le faire aussi. »

L’amie B a toujours été présente dans ma vie. Dans les moments les plus faciles comme dans les plus compliqués. Je l’ai toujours appréciée, même avant qu’elle soit une mère. Encore aujourd’hui, mes années dans la restauration sont une histoire d’amour et de haine. Cependant, cette amie fait partie des bons moments que j’ai eus lorsque j’étais serveuse. Je sais que vous allez dire, que je ne suis pas la seule à penser comme cela et qu’il y a surement d’autres personnes comme elle sur cette terre. Ben oui, vous avez tous raison. Bien que ce soit du déjà entendu, il reste que je la trouve extraordinaire. Au-delà de son titre d’amie, blonde, collègue, enfant, elle est une maman. Aucunement besoin d’avoir de super pouvoirs pour être une super maman. Elle a fait un retour à l’école tout en s’occupant de sa famille. Elle s’implique dans de beau projet qui viennent en aide ou autre.  Cette amie est un modèle pour moi et j’admire la personne qu’elle est devenue au fil des ans.

Toutes les mamans méritent d’être récompensées d’un trophée de la meilleure maman au monde. Je me compte chanceuse d’avoir des personnes comme elles dans mon entourage. Le fait de savoir qu’elles vont être présentes dans ma vie lorsque je vais avoir des doutes ou des questionnements me sécurise énormément.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *