orgasme à la carte

Critique : Orgasmes à la carte

Nombreux sont les romans qui traitent de l’amour et de l’érotisme, mais rares sont ceux qui abordent ces thèmes de manière interactive. Écrit par Anne-Marie Dupras et paru en avril 2019, Orgasmes à la carte est un roman qui interpelle ton imagination et ton désir au moment même où tu t’y plonges le nez. Au cours de son récit particulier, tu peux non seulement t’imaginer toutes sortes de scénarios, mais tu peux aussi réaliser tes plus grands fantasmes (avec l’entièreté de ton imagination, bien sûr, mais n’empêche que ce livre pourrait te donner le goût de les réaliser par la suite…). L’auteure s’étant en effet basée sur les plus grands fantasmes féminins, c’est donc un roman qui s’adresse plutôt aux lectrices qu’aux lecteurs.

D’une part, l’originalité du livre se démarque par sa lecture : elle ne se déroule pas comme les autres, puisque tu n’as pas à lire l’entièreté du roman de la première jusqu’à la dernière page. Selon l’action que tu choisis de dicter au personnage dès le premier chapitre, ta lecture se poursuit quelques pages plus loin ou une cinquantaine de pages plus loin. Selon tes envies, ta lecture fait des mouvements de va-et-vient à travers les pages (aucun jeu de mots coquin ici). Tu peux donc lire et relire ce roman en y découvrant toujours une nouvelle facette du récit, parfois plus spicy que les autres. Le principe même du livre te donne un petit côté dominant sur l’œuvre, puisque comme mentionné auparavant, tu es la maîtresse des actions. Si un soir tu te sens plus dévergondée qu’à l’habitude, ta lecture prendra une tournure qu’elle n’aurait pas prise normalement et tu risques de réaliser tes petits fantasmes cachés, mais personne ne le saura, puisqu’il n’y aura que toi et le livre. Étant moi-même très curieuse en général, je n’ai pas pu m’empêcher de faire des choix plus osés lors de mes relectures parce que les titres des actions à choisir sont juste assez vagues pour te donner l’envie d’en découvrir davantage. Par exemple, si je m’arrête à la page 213, je dois choisir entre une petite aventure exhibitionniste ou la découverte d’un échange à trois. Ça ne précise pas exactement en quoi le personnage sera exhibitionniste ou encore, ce qui se déroulera dans ce fameux échange à trois, car comme moi, vous savez qu’il y a tellement de possibilités dans la sexualité! Les détails sont donc juste assez balancés dans les titres des actions pour te faire anticiper et imaginer la suite des événements. J’ai donc beaucoup apprécié le côté mystérieux du roman, car ça me poussait toujours à en lire plus que ce que j’avais prévu.

D’autre part, puisque le livre s’adresse aux femmes plutôt qu’aux hommes (non pas impossible de le lire si tu es un homme, mais ce serait plus une tâche de devoir constamment changer le « elle » pour un « il » et ta lecture pourrait devenir épuisante à la longue), si tu es une femme célibataire et que tu souhaites profiter pleinement de ce statut, ce livre est parfait pour toi. Il pourrait te donner envie d’explorer et de pimenter ta vie sexuelle, ou encore, de profiter de ta liberté. Tes désirs et tes orgasmes (parce que, oui, oui, tu en auras plusieurs!) pourraient venir simultanément avec ceux du personnage au cours de ta lecture. En détaillant précisément les gestes et les sensations des personnages, le côté érotique de l’œuvre est assez puissant pour te transmettre des désirs et des projections mentales et physiques. Le récit est écrit au « je » et alimente la ferveur de ton imagination pour te permettre de te mettre à la place du personnage. Le tout pour te faire passer une belle soirée; rien à voir avec ce que tu pourrais retrouver sur les sites pornos! C’est le livre parfait à conserver sur ta table de chevet, pour être certaine de savoir quoi faire avant de dormir. 😉

D’ailleurs, l’auteure a entrepris des études supérieures en sexologie et elle t’offre un petit lexique à la fin de l’œuvre qui te renseigne sur les diverses orientations qu’il peut y avoir dans la sexualité. Si tu as envie d’apprendre et d’avoir du plaisir tout en lisant, tu seras grandement satisfaite des sujets piquants qu’aborde le roman. Pour ma part, ça m’a permis d’enrichir mes connaissances sur des pratiques dont je ne savais que peu de choses, mais ça m’a aussi permis de m’aventurer dans un genre littéraire dont je lis très peu normalement. Orgasmes à la carte m’a donné la piqûre (pour ne pas dire la fessée) et c’est un genre qui risque dorénavant de se glisser dans mes habitudes littéraires. Bref, si toi aussi, tu as un budget limité, mais que tu souhaites te coucher moins niaiseuse, mais surtout, rassasiée, je te le recommande fortement!

Annabelle Légaré
Amélie Larose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *