Charlotte Legault Gémeaux

La fois où…j’ai suivi Charlotte Legault pendant sa préparation pour le gala des Gémeaux

J’ai toujours aimé les galas, même si le seul où j’ai été en nomination est celui de mon école secondaire il y a déjà de trop nombreuses années. J’aime les paillettes, les longues robes, les smokings, les smokey eyes et les rouges à lèvres qui subliment la bouche la plus banale. Je tombe toujours sous le charme de la fébrilité et l’effervescence qui y règne sans oublier l’ambiance magique qui semble envelopper ces soirées où tout le monde se transforme momentanément en star qui brille de mille feux.

Charlotte Legault est devenue mon amie il y a déjà plus d’un an, après une rencontre magique au rassemblement de Juste pour ados. Pour mes premiers pas de blogueuse dans l’incursion des galas, je lui ai posé une question lors de son passage sur le tapis rouge. Si tu veux connaître sa réponse, je t’invite à cliquer ICI. On est amies depuis ce jour, après un coup de foudre amical des plus inattendus.

Par la suite, elle m’a fait l’honneur de m’accorder une entrevue en tête-à-tête, qui a donné lieu à une rencontre magique qui m’émeut encore quand j’y repense. Pour être témoin de ce rendez-vous, tu peux aller lire CECI.

Mais le summum est survenu lorsqu’elle m’a personnellement invité à l’accompagner dans sa préparation pour les 34es prix Gémeaux. Une occasion unique pour moi de vivre toute la frénésie d’un tel événement en étant dans les coulisses. L’occasion de passer du temps avec mon amie dont je suis si fière, qui était en nomination pour une deuxième année consécutive dans la catégorie rôle de soutien féminin dans une série dramatique quotidienne pour son personnage d’Amélie Bérubé dans la série District 31.

Crédit photo : Jennifer Martin

C’est avec le cœur fébrile que je me suis rendue à l’hôtel Doubletree Hilton hier pour la rejoindre dans sa chambre où elle était entourée de son équipe de feu pour sa préparation. Être admise dans le cercle d’amis proches de Charlotte, c’est être accueilli par ses parents, sympathiques et chaleureux, qui te font sentir comme un membre de leur clan. Ils sont de loin ses plus grands fans et c’est tellement beau de voir la fierté dans leurs yeux lorsqu’ils posent leur regard sur elle. Charlotte m’accueille avec un grand câlin, le maquillage pas tout à fait terminé et la robe à moitié enfilée.

Sa maquilleuse, la talentueuse Valérie Quevillon, s’affaire à terminer les dernières retouches d’un maquillage audacieux et coloré pour accompagner la magnifique robe de Charlotte. Création de son papa, Richard Legault, qui est toujours là pour lui fabriquer les plus beaux outfits, Charlotte est tout simplement sublime habillée de cette teinte de vert qui met en valeur ses yeux et la blondeur de ses cheveux. Ancien coiffeur avant d’être designer, son père est aussi le responsable de sa tignasse, bouclée pour l’occasion. Elle sait s’entourer des meilleurs, ma belle amie.

Crédit photo : Jennifer Martin
Richard Legault, Charlotte Legault, Valérie Quevillon

Je monopolise son attention quelques minutes le temps de lui poser une question.

Folie Urbaine : «Où étais-tu et quelle a été ta réaction lorsque tu as appris ta nomination aux prix Gémeaux?»

Charlotte : «J’étais en France avec Luc de la Rochelière pendant les événements du 75e anniversaire du débarquement de Normandie. J’étais entouré de quelques membres de l’équipe et j’ai été très heureuse d’apprendre ma nomination. J’y avais d’ailleurs célébré mon 28e anniversaire quelques jours avant.»

Le temps filant à toute allure, la coiffure et le maquillage terminés, Charlotte a à peine le temps d’enfiler ses magnifiques escarpins dénichés chez Chaussures Semy et d’ouvrir une bouteille de bulles pour porter un toast que c’est déjà le temps de se diriger vers le Complexe Desjardins où a lieu l’avant-gala des prix Gémeaux animé par Anaïs Favron. C’est avec son ami Jonathan, spécialement venu de Paris pour l’accompagner, que Charlotte se place parmi les artistes pour le coup d’envoi d’un gala qui comporte beaucoup de catégories et beaucoup d’artisans à récompenser.

Crédit photo : Jennifer Martin

On retient notre souffle jusqu’à la toute fin, la nervosité atteignant son paroxysme lorsque la caméra semble se figer sur le visage de Charlotte au moment de nommer la gagnante de sa catégorie. Petit moment de déception à l’annonce de la victoire de la non moins magnifique Sophie Desmarais. Elle a beau repartir les mains vides, Charlotte sort tout de même de la salle pour venir nous rejoindre avec le sourire et regagne sa chambre avec ses proches pour enfin boire une coupe de champagne et me donner ses premiers commentaires.

Folie Urbaine : «Ce que tu as aimé le plus du gala des prix Gémeaux?»

Charlotte : «Toute la préparation avant! Maquillage, coiffure, être entourée de mes proches et maintenant, tous les retrouver après la cérémonie.»

Folie Urbaine : «Ta réaction face au résultat?»

Charlotte : «Je suis contente parce que la compétition était féroce et c’est vraiment un compliment d’avoir été en nomination avec les autres comédiennes. C’était tout un privilège d’être là. Je suis maintenant prête pour les Oscars (rires)!»

Pour celles qui voudraient savoir quels produits ont été utilisés pour le look de Charlotte, j’ai profité de mon privilège pour poser quelques questions à sa maquilleuse et voici ce qu’elle m’a dévoilé.

Valérie : «J’ai préparé sa peau avec les produits Karine Joncas : les patchs pour les yeux et la crème 4 en 1. Ensuite, j’ai utilisé pour ses yeux les ombres Urban Decay de la palette Naked Smoky et le crayon Eye Shine de Lise Watier de couleur aqua. J’ai aussi appliqué la crème pour le corps Body Bling de Scott Barnes qui est la même qu’utilise Jennifer Lopez pour sublimer ses jambes. Et j’ai sorti Charlotte de sa zone de confort en utilisant un rouge à lèvres Cover Girl teinte Euphoria assorti à la couleur de son vernis à ongles.»

Je ne peux passer sous silence le talent de Richard, qui confectionne toujours les tenues de Charlotte et sait magnifiquement la mettre en valeur, comme seul un papa sait le faire. Mention d’honneur aussi à sa maman, la meilleure supporter que Charlotte peut avoir, qui est toujours là pour l’appuyer, l’encourager, faire éloge de sa carrière et la mettre en valeur comme seule une maman peut le faire aussi.

Crédit photo : Jennifer Martin

Charlotte n’a pas remporté la statuette décernée par l’Académie, mais sa carrière ne fait que prendre son essor et je suis convaincue que le meilleur est à venir, et les trophées aussi.

Merci à Charlotte de m’avoir ouvert les portes de son quotidien pour me permettre de vivre cette journée importante avec elle.

Jennifer Martin
Jeneviève Brassard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *