Rebound

Parce qu’on a tous déjà été un rebound

On a tous déjà rencontré quelqu’un, une personne avec qui on s’est senti bien. Une personne qui est arrivée sur notre chemin, à qui on avait envie d’ouvrir son cœur. Parfois, c’est un coup de foudre, d’autres fois, c’est un lien qui s’est développé assez rapidement.

Peut-être l’avez-vous vu venir ou peut-être pas du tout. Peut-être l’avez-vous senti au fil du temps que son cœur était ailleurs. On n’est jamais vraiment conscient lorsqu’une situation comme celle-ci arrive. Parce qu’on a tous déjà été la personne du milieu. Celle qui est là temporairement, celle qui espère mais qui n’a rien. Cette personne qui réchauffe la place de quelqu’un d’autre.

Parfois, on est la personne entre deux cœurs qui se sont temporairement perdus et qui se retrouveront le temps que toi tu partes. Parfois, on est cet individu qui fait réaliser à cette personne qu’il en aime encore une autre. Que son cœur est resté ailleurs, prit, et ne t’es pas accessible. On se sent trahi, utilisé, rejeté. Mais au fond, tu n’as jamais été le problème, au contraire.

On est comme le « trampoline » qui fait repartir l’autre sur ses pieds après une longue relation. Un rebound… tout le monde a déjà prononcé ce mot…  « J’étais son rebound ». Ce n’est jamais un mot qu’on aime prononcer, cela nous laisse un goût amer dans la bouche. Comme si l’on réalise que tout ce que l’on a vécu avec cette personne n’était que mensonges. Que cette personne n’ait jamais vraiment été avec toi, puisqu’elle était ailleurs depuis le début.

Parfois, on a nous-mêmes eu des rebounds. Quelques fois, l’on ne se rend même pas compte que l’on est en train d’utiliser l’autre. Malheureusement, ce sont des choses qu’on ne peut prévoir ni même contrôler. C’est triste et douloureux. On est blessé et on se sent trahi. Mais un jour ou l’autre on y passe tous.

La douleur s’estompe après quelques temps et l’espoir revient avec la lumière dans les yeux. Tu continues ton chemin et ce n’est plus qu’un vague souvenir. Cela laisse des marques pour ceux qui sont sensibles, car le sentiment d’avoir été utilisé ne part jamais vraiment. Mais l’on finit par passer par-dessus et rencontrer des gens formidables qui nous donnent leurs cœurs. Alors à toi, oui toi, pour qui j’ai été un rebound, je te dis merci. Je te remercie de m’avoir menti, de m’avoir fait croire que c’était moi le problème, d’avoir pris le temps de me rassurer lorsqu’elle t’appelait et de me dire que tout était bien terminé entre vous. La prochaine fois, je te conseille fortement de dire la vérité et de t’assumer. J’ai eu plus de mal et de douleur à me demander pourquoi et tout ça aurait pu être évité si tu m’avais dit qu’elle était revenue te chercher. Au lieu de ça, tu as laissé les autres me l’annoncer. Je ne t’en veux plus, mais j’aurais aimé que tu sois plus honnête et franc. Malgré tout, je te remercie car tu m’as rendue plus forte, plus sage et plus sûre de moi. Je te souhaite bonne chance dans ta vie que ce soit avec elle ou sans elle et je te souhaite de ne pas rebondir trop loin et repartir sur ton chemin.

Rébecca Séguin-labelle
Catherine Duguay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *