Cette solitude qui nous pèse

Cette solitude qui nous pèse

Ça peut sembler banal de parler de solitude.

Pourtant elle est partout autour de nous. C’est un lourd fardeau de porter une si pesante solitude.

Se sentir seul au monde.

Se lever le matin et avoir cette douleur qui nous indique que personne ne nous attend avec un café à la cuisine. D’avoir la même douleur lorsqu’on s’endort le soir, de savoir que tout recommencera à son réveil le lendemain. De regarder son téléphone à chaque minute et de ne voir aucun message s’afficher. De revenir chez soi après le travail et n’avoir personne à qui raconter sa journée. Manger seul devant la télévision en évitant de mettre quoi que ce soit qui nous rappelle à quel point on est seul. Être dans une soirée entouré de gens à n’en plus finir et pourtant se sentir si seul. Seul pour affronter ses peurs, seul pour affronter les obstacles et la vie. Malheureusement, tout le monde doit y passer un jour. Tout le monde s’est senti seul au moins une fois dans sa vie. On ne peut pas s’aimer soi-même ni aimer quelqu’un d’autre lorsqu’on n’a jamais été seul.

C’est une période de notre vie qui nous paraît interminable, une période des plus difficiles mais un jour on comprend qu’elle était nécessaire à une belle vie remplie de joie et d’amour.

Il faut apprendre à vaincre sa peur de la solitude, apprendre à vivre avec les gens qui nous entourent et les voir réellement lorsqu’ils sont à nos côtés pour réaliser que nous ne sommes jamais vraiment seuls. Savoir un jour dire stop à notre douleur et au lieu de sentir la douleur, apprendre à la transformer en belles choses. Prendre le temps pour se retrouver et être en paix avec soi-même. Apprendre à s’accepter avec ses défauts et ses erreurs.

Apprendre à se pardonner et aimer les petits plaisirs de la vie. Il faut apprendre tout cela avant de repartir du bon pied et pour enfin sentir une présence auprès de soi. Il faut vivre une journée à la fois en réparant sont petit cœur, pour que demain il puisse fonctionner de nouveau. Il faut toujours se dire que personne ne reste seul à jamais. À moins de choisir de l’être.

C’est une période de ta vie que tu dois accepter et surmonter. C’est maintenant le temps que tu as pour te concentrer sur toi-même. Penser à ton bien-être, à ton bonheur à toi. C’est le temps que tu as pour te consacrer à toi et seulement toi. C’est une pause nécessaire même si parfois tu la trouves difficile. Mais qui sait, parfois on finit par apprendre à aimer cette fameuse solitude qui nous faisait si peur.

Rien n’est jamais définitif.

Toute épreuve a une fin un jour. Il suffit seulement de traverser la pluie pour voir l’arc-en-ciel au bout du chemin.

Rébecca Séguin-labelle
Sophia Bédard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *