On idéalise tous notre première fois

On idéalise tous notre première fois

On idéalise tous notre première fois

Mais moi, je n’ai pas eu le choix

Tu as décidé pour moi

Tu as fait de moi ta proie

Tes mains sales sur mon corps

J’ai bien essayé de te revirer de bord

Mais ton idée était déjà faite

Tu avais la tête pleine de projets

Ce soir-là, tu m’as déviergée

Si violement que j’ai cru ma vie en danger

Quand j’imaginais ce moment-là

C’était loin d’être comme ça

Lumière tamisée

Les bougies et des roses sur la table de chevet

Mais toi, c’est sur moi que t’as misé

Je me suis sentie comme un vieux déchet

Je pourrai jamais effacer ce que tu m’as fait

15 ans plus tard y’a rien qui a changé

J’vis mal ma sexualité

T’as brisé la joie de la première fois

Mais aussi toutes les autres fois

Cette soirée tourne en boucle dans ma tête

J’étais la belle et toi la bête

Pourtant, c’était loin d’être un conte de fées

Plutôt un cauchemar qui s’est prolongé

Est-ce qu’un jour on finit par oublier ?

Je pense que tout ça va rester gravé

J’vais devoir trouver le moyen de le cicatriser

La blessure perdure

Je me sens comme une ordure

Je n’ai pas été capable de porter plainte

J’avais trop peur de la vengeance

Même à ça, j’ai continué de te craindre

Je n’ai pas eu de chance

Je souhaite que tu finisses en enfer

Enterré six pieds sous terre

La nuit, je rêve que tu es par-dessus moi

Mais cette fois, je prends le dessus sur toi

J’ai la force de t’arrêter

Je t’imagine regretter

Assis à côté de moi, tu me demandes de te pardonner

À ce moment-là, je me réveille

Et tout recommence, comme la veille

Caroline Ouimet
Mathilda profil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *