Folie familiale·Folie intime·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Telle mère, telle fille

Je ne pensais jamais qu’un jour, je serais un peu comme mes parents. Toute ma vie je me suis dit : je ne ferai jamais ça à mes enfants ou je ne ferai jamais ça tout court. Devinez qui fait exactement ce qu’elle a dit qu’elle ne ferait jamais? Ben oui, moi ! Plus je vieillis, plus je me rends compte que je reprends certaines habitudes de mes parents. Pourtant, j’ai vraiment été une adolescente difficile qui hurlait toujours à l’injustice !

Pour commencer, je détestais certains plats que ma mère cuisinait, par exemple le pain de viande ou le porc en général. Aujourd’hui, j’en mange de temps en temps et j’aime ça, malgré le fait que j’ai très souvent dit à ma mère : «Plus jamais je vais manger ça, c’est dégueulasse !» Mais c’est sûr que je l’apprête à ma manière et c’est moi qui le cuisine.

Aller faire mes commissions le dimanche matin et faire ma popote ainsi que mon ménage… je fais exactement comme eux. Pour moi, le dimanche c’est la journée où on planifie la semaine. Pourtant, quand j’habitais chez mes parents, je trouvais tellement que ma mère se stressait pour rien et qu’elle aurait dû relaxer au lieu de courir partout, mais je suis pareille aujourd’hui. Je ne peux pas simplement m’écraser sans être certaine que mon épicerie est faite, les lunchs de la semaine et les soupers planifiés, le lavage géré, etc.

Ça, c’est sans oublier les traditions: Noël, les décorations, les journées fériées, etc. Je ne comprends pas pourquoi on est si frustré quand on est ado. Sérieusement, à vous tous qui êtes ados ou qui habitez encore chez vos parents… l’œuf ne tombe jamais si loin du nid. Bah non !

Autant j’ai sacré et hurlé à pleins poumons à mes parents : «Quand je vais être grande, moi je ne serai pas comme vous autres !» Eh bien, aujourd’hui, maman, papa, je suis comme vous, et ce, sur plusieurs points. J’aime dire que je suis leur relève, mais en version améliorée. On s’entend que la vie change énormément. Je continue à suivre certaines de leurs habitudes comme souper à 17:00, faire un bon repas comfort food le dimanche, faire trop de cadeaux de Noël et plus encore. Mais je le fais à ma manière et en version 2018.

Je me surprends même de voir que mes parents ont aujourd’hui changé certaines de leurs vieilles habitudes. Surtout ma mère, c’est mon idole, mais aussi ma fan numéro un. Elle aime essayer tout plein de choses. C’est sans surprise qu’elle essaie certaines choses, recettes ou autres que moi j’intègre dans ma vie et je trouve ça vraiment plaisant.

Parce qu’au fond, j’avais beau des fois dire à ma mère qu’elle était horrible, depuis que je suis adulte, je vois à quel point elle a été et qu’elle est formidable. Je n’ai aucunement honte de lui ressembler.

 Valérie_réviseure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *