Ces personnes qui m'ont inspirée

Ces personnes qui m’ont inspirée en 2018

C’est une année riche en émotions de toutes sortes qui se terminent et je peux dire que je n’ai pas manqué d’inspiration au cours des 12 derniers mois. J’ai écrit plus de textes, j’ai pris plus de photos, j’ai assisté à plusieurs événements. Si ce n’est des deux derniers mois où j’ai dû être au repos forcé à la suite de ma fracture de la cheville, j’ai vraiment eu une belle année remplie et entourée des gens que j’aime.

J’ai eu envie de te partager mon petit palmarès personnel des personnes qui m’ont inspiré en 2018. Que ce soit dans l’ombre ou dans l’actualité, ces gens ont réussi à m’émouvoir, m’impressionner ou me donner envie d’aller plus loin. Parce que c’est stimulant de se réjouir du bonheur des autres ou encore de vouloir atteindre des objectifs grâce à l’inspiration puisée parmi ces personnes.

Annick Lemay

C’est MA révélation de l’année. J’aimais déjà beaucoup cette comédienne que l’on retrouve dans la série L’échappée, j’ai donc été très attristée lorsque j’ai appris son diagnostic de cancer du sein. Mais la belle Annick ne s’est pas laissée abattre par sa nouvelle réalité et a trouvé le moyen d’affronter la maladie avec un courage à toute épreuve. J’ai d’ailleurs versé plusieurs larmes en lisant sa série de textes publiés sur le blogue Urbania dans lesquels elle exprime de manière franche et transparente ses traitements, les effets physiques, ses états d’esprit et sa récupération. Des textes magnifiquement bien écrits qui sont synonymes d’espoir et de guérison. Elle a d’ailleurs remporté deux prix lors du gala Mammouth 2018, un gala où des jeunes de 13 et 18 ans récompensent des projets, des actions, des prises de position qui se démarquent et qui te donnent envie d’agir. Annick y a d’ailleurs livré deux discours aussi émouvants que ses textes, tu peux les visionner ICI et ICI. Une femme forte et inspirante qui a réussi à démystifier un peu le cancer et ses répercussions. Je ne peux que m’incliner devant sa force de caractère.

Alexandre Champagne

Ce photographe, humoriste et cofondateur de Trois fois par jour n’a plus besoin de présentation. Pourtant, cette année, ce ne sont pas ses talents derrière la caméra qui ont capté mon attention, bien que ses clichés de la Californie visitée au début de l’année soient parmi les plus beaux que j’ai vus, mais bien son grand cœur et son côté philanthrope. Alexandre est vraiment un homme avec le cœur sur la main. En 2018, il a vraiment réussi à me charmer avec des gestes aussi généreux que d’offrir la totalité de ses droits d’auteur à la fondation Jean Lapointe, qui vient en aide aux personnes ayant des problèmes de consommation, pour la vente des 5000 premiers exemplaires de son livre L’art de réussir toutes ses photos avec son téléphone cellulaire. Les librairies Renaud-Bray se sont aussi engagées à remettre le même montant à la fondation. J’ai d’ailleurs été très émue lorsqu’il a annoncé la bonne nouvelle de sa réussite à Jean Lapointe lui-même dans une vidéo publiée sur Facebook. J’admire aussi le fait qu’une partie des profits qu’il tire de ses ateliers photo servent à offrir des séances photo à des familles dans le besoin afin de leur permettre de se créer des souvenirs. Alexandre, c’est le genre d’humain qui te réconcilie avec l’humanité.

Marie-Philippe Linteau

Pas la peine de la chercher sur Google, cette jeune femme n’est pas connue, mais elle mérite tout de même de se retrouver dans mon palmarès. J’ai fait sa connaissance tout à fait par hasard par le biais des stories Instagram de Josiane Stratis, une blogueuse que je suis depuis quelques années. Elle faisait mention d’une jeune maman qui venait d’accoucher de son troisième enfant après une césarienne d’urgence et dont le bébé n’arrivait pas à respirer par lui-même. Je ne sais pas ce qui m’a poussé à cliquer sur son profil, sauf peut-être mon instinct maternel plus fort que tout, mais j’ai découvert une femme tout ce qu’il y a de plus normale qui devait accueillir son 3e enfant aussi simplement que les deux premiers, et qui a vu sa vie se transformer en cauchemar quand les choses ne se sont pas déroulées comme elles auraient dû. J’ai craqué pour cette petite Romy, branchée de partout et qui tentait de survivre et de respirer par elle-même. Un bébé qui se bat pour sa vie comme il y en a des milliers dans le monde, mais le destin de celle-ci, raconté de façon si émouvante par sa maman, Marie-Philippe, sous des publications Instagram touchantes, est venu me chercher. Une maman qui, après avoir mis au monde deux enfants en parfaite santé, perdait à la loterie de la vie en mettant au monde une petite fille magnifique qui se bat toujours pour apprendre à respirer par elle-même. Si l’histoire semble triste, elle est tout de même très inspirante et c’est avec beaucoup d’espoir et des ondes positives virtuelles que je suis le quotidien de cette famille qui a su me toucher droit au cœur. Comme quoi il ne faut jamais tenir la santé pour acquise. Tu peux aller lui donner de l’amour et du courage en la suivant ICI

Ludivine Reding

Arrivée sur nos écrans de télé tel un raz de marée, la belle Ludivine m’a inspiré avec son talent et sa grande maturité malgré son jeune âge. Sa performance inoubliable dans la série Fugueuse a fait d’elle une comédienne très demandée et surtout immensément populaire, surtout auprès des jeunes. Son discours magnifique lors de sa victoire au dernier gala Artis était des plus inspirants et c’est vraiment une jeune femme dont je suivrai la carrière avec beaucoup d’attention.

Chantal Bissonnette

J’ai tellement lu de livres en 2018 que je n’avais pas le choix d’inclure des auteures dans ma liste. Totalement inconnue avant que l’on m’offre de lire son roman avant sa publication, Chantal est une personne chère à mon cœur et j’ai eu la chance de découvrir sa plume en 2018. Je t’en ai déjà parlé ICI et ICI, mais c’est vraiment un bonheur pour moi d’avoir eu l’honneur de voir ma critique littéraire publiée sur la quatrième de couverture de son roman Et si on s’aimait ? Devenue une amie virtuelle par la suite, elle suit maintenant mon travail de blogueuse et m’encourage même à me lancer dans l’écriture de mes propres histoires. Un beau défi que je compte relever un de ces jours, grâce à ses fidèles encouragements.

Marie-Christine Chartier

J’ai découvert plusieurs nouvelles auteures en 2018 et j’ai un immense coup de cœur pour son livre L’allégorie des truites arc-en-ciel. Celui-ci figure d’ailleurs maintenant au sommet de ma liste de suggestions de lecture. Je n’en sais pas beaucoup sur cette magnifique femme qui publie de belles photos sur son compte Instagram, mais je peux dire que ses publications m’apaisent et que j’espère qu’elle publiera des romans pendant de longues années, puisque je suis définitivement tombée en amour avec sa plume et son style.

Cœur de pirate

Et voilà, je ne peux terminer cette liste sans y inclure ma chanteuse préférée qui ne cesse de m’étonner avec ses chansons, toutes plus magnifiques les unes que les autres. Son dernier album, En cas de tempête ce jardin sera fermé, n’est pas mon album préféré, mais il est quand même à la hauteur de son immense talent. J’ai d’ailleurs pu découvrir son grand sens de l’humour en suivant de plus près son compte Twitter, toujours divertissant, et en regardant ses stories mettant en vedette sa fille et son adorable chien, Nemo.

En écrivant cet article, je réalise que l’année 2018 a été riche en lecture, en musique, en image, en performance, mais aussi en amour et en relations humaines.

Bien hâte de voir à quel point 2019 va m’inspirer.

Photo de signature pour Jennifer Martin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *