Les effets d'une promenade en foret

Les effets d’une promenade en forêt sur notre santé

Promenade en forêt
Crédit photo : Josée Provost

Avez-vous remarqué l’effet de bien-être lorsque vous marchez en forêt? L’odeur des feuilles et la brise du vent sur la peau m’apportent à chaque fois un sentiment d’apaisement. Ce phénomène est documenté et s’appelle le shinrin yoku. Étant une grande amatrice de randonnée pédestre, je me suis intéressée à ce sujet qui me semblait au départ anecdotique. En fait, le shinrin yoku est considéré comme une mesure de santé environnementale depuis 1983 au Japon.

Promenade en forêt
Crédit photo : Josée Provost
En plein coeur du parc national de la Jacques-Cartier près de Québec

Le shinrin yoku se situe à la frontière de la philosophie, de la psychologie et de la physiologie. Il s’agit en fait d’une thérapie toute simple et peu coûteuse. Le principe est de se reconnecter à la nature et de s’éloigner de notre quotidien urbain. Savez-vous que la simple vue d’un paysage verdoyant a un effet sur notre santé? Profiter des bienfaits que nous apporte la nature s’avère donc une solution accessible.

Promenade en forêt
Crédit photo : Josée Provost
Central Park à New York est un bel exemple de paysage vert au coeur de la vie urbaine

Le shinrin yoku intéresse également la communauté médicale québécoise. Dr François Reeves, cardiologue d’intervention au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) et à l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé de Laval considère la forêt comme un endroit de ressourcement perpétuel. Des mesures physiologiques documentées de patients qui ont pratiqué le shinrin yoku indiquent une baisse de leur pression, de leur fréquence cardiaque et de leur cortisol (hormone du stress). Une étude japonaise démontre que cette pratique a des effets positifs sur la dépression, la fatigue et l’anxiété.

Promenade en forêt
Crédit photo : Josée Provost
On peut bénéficier des effets positifs tout au long de l’année, même en hiver. Cette photo a été prise lors d’une randonnée en raquette au Mont-Sutton.

Il est reconnu scientifiquement que les espaces verts diminuent les maladies coronariennes, les problèmes respiratoires, les migraines, les troubles anxieux et la dépression. Le cardiologue constate un lien direct entre l’urbanisation et l’augmentation de la pollution qui cause 7 millions de décès annuellement. Le Dr François Reeves propose de planter davantage de plantes et d’arbres, soit de 20 à 25 % de plus pour apporter un équilibre. Si vous avez l’occasion, plantez un arbre; vous contribuez à votre propre santé et celle de la collectivité!

Des actions concrètes dans la communauté médicale : la Journée de l’arbre

Dr Reeves est reconnu entre autres pour son mouvement de plantation d’arbres dans plusieurs hôpitaux au Québec. L’Hôpital de la Cité-de-la-Santé à Laval souligne cette initiative à chaque année en plantant des arbres lors de la Journée de l’arbre qui a lieu au mois de septembre. J’y ai participé à plusieurs reprises en tant qu’employée de l’hôpital. Avec le temps, un petit verger a poussé derrière la salle d’urgence et j’aimais bien y cueillir une pomme pendant ma pause du dîner.

Prendre des marches en forêt malgré les mesures de la pandémie COVID-19?

L’accès à plusieurs parcs est fermé temporairement à cause des mesures de la pandémie. Il devient plus difficile pour certains de marcher en forêt. Toutefois, plusieurs municipalités ont des sentiers boisés et il est encore possible de s’y promener.

Promenade en forêt
Crédit photo : Josée Provost
Bien que cette photo aient été prise cet hiver, je trouve que ce sentier près de la gare de Deux-Montagnes invite les marcheurs à une balade dans le bois.

Sources d’information pour cet article et pour en savoir plus :

Rose Buddha. Le shinrin-yoku, ou pourquoi vous vous sentez bien en forêt?

La Presse. Shinrin-yoku – Prendre un bain de forêt

ICI Première. Émission La nature selon Boucar. François Reeves, le cardiologue qui prescrit des promenades en forêt

Promenade en forêt
Crédit photo : Josée Provost
On peut faire des rencontres en forêt, dont ce cerf au Mont-Tremblant


josée provost
Karelle Gauthier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *